CYCLISME : Le grand retour d’Andrea Tafi ?

0
131

20 ans après pour un sportif, c’est quand même un sérieux handicap!

Mais quelle mouche a piqué l’ancien champion cycliste italien Andrea Tafi?

Figurez-vous qu’il a décidé de sortir de sa retraite afin de tenter un pari impossible qui consiste à participer en avril prochain à la plus belle classique au monde Paris-Roubaix.

André Tafi avait remporté cette épreuve vraiment mythique en .. 1999, en réussissant une formidable démonstration sur les pavés de la tranchée d’Arenberg. Tafi avait terminé en solitaire et nous nous en rappelons puisque nous étions dans la course.

Tranquillement installé dans sa retraite sportive tout en s’étant fort bien reconverti, Tafi qui a aujourd’hui 52 ans, passe évidemment pour un illuminé depuis qu’il a annoncé son désir de s’aligner au départ de Paris-Roubaix..

Une vieille rengaine nous signale sans cesse que les grands champions ne meurent jamais mais ne reviennent pas pour autant au plus haut niveau. Cela concerne la boxe et évidemment le cyclisme.

Pour faire taire les sceptiques et ils sont nombreux ceux qui ne croient pas à son retour, Tafi a simplement déclaré « qu’à la place de son coeur, il y avait un pavé comme celui qu’il avait reçu lors de sa victoire en 1999 ».

Tafi nous prend donc par les sentiments et bien sûr que nous allons suivre ce retour à la fois sympathique mais quand même quasiment impossible. A 52 ans, le sportif qu’il ait été champion ou pas, n’est plus le même.

Dans le passé, et nous pensons notamment à la boxe, ils ont été quelques uns seulement à être revenus au plus haut niveau après une retraite forcée ou pas.

Le cas le plus illustre est évidemment celui du très grand Mohamed Ali qui avait été privé de boxer en raison de son refus d’aller faire la guerre au Vietnam. Il était revenu et avait pour sa rentrée reconquis son titre mondial des poids lourds.

Les grands champions cyclistes italiens Fausto Coppi et Gino Bartali ont vu leur carrière stoppée en raison de la guerre. Gino Bartali a remporté le Tour de France en 1938 puis en 1948. Exploit unique dans le Tour de France.

Pour revenir avec Tafi, nous avons cet exemple d’une période de 20 ans qui sépare deux titres mondiaux. Il concerne évidemment Didier Deschamps champion du monde avec la France en 1998 en tant que joueur et également champion du monde en 2018 mais cette fois en tant qu’entraineur. Il n’y a pas mieux au plan français s’entend.

Néanmoins, nous suivrons l’expérience d’Andréa Bafi qui, à 52 ans, répète à qui veut l’entendre « qu’un homme n’est pas encore bon pour la casse ».

Lionel Herbet




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.