HOCKEY-SUR-GLACE : L’année commence bien

0
74

Après avoir battu Rouen en prolongation dimanche dernier, les Gothiques devaient se lancer dans l’année 2019 avec un déplacement à Nice. Une nouvelle fois, les Amiénois l’ont emporté en prolongation 3-4, et ils doivent désormais enchaîner avec la réception de Grenoble vendredi et le match à Mulhouse dimanche.

 

Quelques jours après la grosse prestation face à Rouen, les Gothiques sont rapidement mis sous pression par une équipe niçoise sans complexe. Et les Amiénois craquent une première fois en infériorité, lorsque Perttila a suivi au rebond pour tromper Savoye (8’01 : 1-0). Les Amiénois réagissent sur leur premier powerplay de la rencontre, et c’est Bélisle qui égalise face à son ancienne équipe (12’24 : 1-1). Mais les Aigles mettent en difficulté les Amiénois dans ce premier tiers, et assez logiquement, ils viennent reprendre l’avantage par Rajamaki (17’04 : 2-1). Pour le moment, les Gothiques sont bousculés par une formation niçoise très entreprenante et doivent désormais courir après le score. Si Amiens revient avec de meilleures intentions, les Niçois répondent bien aux Picards en ce début de deuxième acte. C’est finalement sur une petite erreur de Rosandic sur un tir de Bruche que les Amiénois égalise (30’22 : 2-2). Bien mieux à partir de la demi-heure de jeu, les Gothiques se retrouvent en supériorité en fin de tiers suite au 2min de Dorey (36’26). Mais alors qu’ils dominaient, les Amiénois se font surprendre à 5 contre 4 et Hrehorcak vient remettre les Aigles devant (38’02 : 3-2). Cependant, les Samariens ne doutent pas longtemps, puisque Plouffe vient remettre son équipe à égalité moins d’une minute plus tard (38’56 : 3-3). Le dernier acte est très disputé et si les Amiénois semblent parfois prendre le contrôle du match, les Nicois ne lâchent rien et continuent de se montrer dangereux. Finalement, après une fin de rencontre très ouverte, les deux équipes se retrouvent en prolongation. Si les Aigles sont les premiers à être dangereux dans cette prolongation, c’est finalement Smach qui donne la victoire aux Gothiques après un superbe travail de Giroux derrière la cage (61’42 : 3-4). Ce soir, Amiens a dû batailler pour battre une équipe de Nice sans complexe qui a posé des problèmes durant toute la rencontre aux Picards. Mais finalement, les Gothiques sont parvenus à l’emporter, et démarrent donc d’une belle manière l’enchaînement de 3 matchs en 5 jours.

Et pourquoi pas Grenoble maintenant ?
Après avoir réalisé une très grande performance en battant Rouen, il était important pour les Picards de confirmer ce succès lors du déplacement à Nice. Et même s’ils ont été bousculés, les Amiénois ont su réagir parfaitement pour finalement s’imposer 3-4 en prolongation. Toujours bon pour le mental avant la réception de l’autre épouvantail du championnat : Grenoble. Une équipe grenobloise 2ème du championnat, à 9 points de Rouen (mais avec un match en moins), et 16 devant Amiens (avec 2 matchs en moins). Cette saison, les Brûleurs de Loups n’ont connu la défaite qu’à 4 reprises en Ligue Magnus (2 fois contre Rouen, une fois contre Nice et une fois contre Bordeaux), et reste sur une série de 6 victoires consécutives. Mais dernièrement, les Grenoblois ne sont pas impériaux et doivent souvent batailler pour gagner. Hier soir, ils l’ont emporté 3-2 en prolongation face à Bordeaux, dimanche dernier ils avaient gagné 3-4 à Lyon grâce à un 4ème but à la 57ème minute, tandis qu’ils avaient battu Gap 5-3 grâce à 2 buts dans les 10 dernières minutes 2 jours plutôt. D’ailleurs, à chaque fois que les Brûleurs de Loups ont croisé les Gothiques cette saison, ils se sont imposés sur la plus petite des marges : 3-4 en prolongation le 28 septembre et 2-1 le 2 novembre. D’autant que l’équipe amiénoise de cette époque n’avait pas du tout le même visage qu’aujourd’hui, puisque, faut il le rappeler, les Gothiques n’ont connue la défaite qu’à 2 reprises en 16 rencontres depuis ce revers à Grenoble.

Quoi qu’il en soit, cette équipe amiénoise aura bel et bien les armes pour rivaliser avec Grenoble vendredi soir, même s’il faudra réaliser le même type de performance que face à Rouen pour battre les Brûleurs de Loups. Il n’y aura que très peu de répit pour les Amiénois après cette rencontre puisqu’ils devront enchaîner avec un déplacement à Mulhouse dès dimanche.

Nice – Amiens : 3-4 après prolongation [(2-1)(1-2)(0-0)]

Buts pour Nice : Pertilla en supériorité 8’01; Rajamaki 17’04; Hrehorcak en infériorité 38’02

Buts pour Amiens : Bélisle en supériorité assist Giroux, Anderson 12’24; Bruche assist Maïa, Suire 30’22; Plouffe assist Suire, Bruche 38’56; Smach assist Giroux 61’42

Les autres résultats :

Grenoble – Bordeaux : 3-2 après prolongation

Mulhouse – Lyon : 1-2

Rouen – Chamonix Mont-Blanc : 4-3 après prolongation

Angers – Strasbourg : 3-6

Anglet – Gap : 6-3

Classement : 

1. Rouen 29m 78p

2. Grenoble 28m 69p

3. Amiens 30m 53p

4. Angers 28m 47p

5. Gap 28m 41p

6. Chamonix Mont-Blanc 30m 38p

7. Bordeaux 28m 36p

8. Nice 29m 36p

9. Lyon 28m 33p

10. Anglet 28m 28p

11. Strasbourg 29m 26p

12. Mulhouse 29m 22p

Quentin Ducrocq

Crédit Photo : Léandre Leber- GazetteSports

HOCKEY-SUR-GLACE : Amiens a dû batailler pour se défaire de Nice




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.