FOOTBALL : L’Amiens SC passera les fêtes au chaud

0
264

L’Amiens SC finit bien l’année. Après une première période difficile, les Amiénois ont retrouvé leur niaque dans le second acte, et ont réussi à repartir de Bordeaux avec un point précieux (1-1).

Une première période difficile

Timité était titulaire en pointe de l’attaque de Christophe Pelissier. C’est lui qui cause le premier fait de jeu, en gagnant un corner, sans réussite (2′). Bordeaux prend dès lors, peu à peu le jeu à son compte. Kamano se montre le premier dangereux côté bordelais, avec une frappe enroulée de l’extérieur de la surface, mais Gurtner était sur la trajectoire.

Bordeaux domine avec son attaque très en jambes, même si les ballons en profondeur pour Briand sont mal gérés par les Bordelais. Néanmoins, lui et ses coéquipiers se montrent dangereux en face des cages de Gurtner, mais le portier Amiénois veille au grain (12′,13′).

Amiens voit le danger, et se regroupe en défense pour éviter l’ouverture du score. Malheureusement, cette peur devient réalité, avec la tête de Kalu, qui, sans marquage, reprend parfaitement le centre de Palencia (23′, 1-0).

Ce but encourage davantage les Bordelais, qui tentent d’aggraver le score, par Kalu, qui voit son coup franc direct détourné par Gurtner (26′). Bordeaux perd un de ses joueurs rapidement, avec la sortie prématurée de Pablo, qui est mal retombé après un duel aérien avec Bodmer, il est remplacé par Lewczuk (30′).

L’Amiens SC a du mal à inquiéter le portier adverse, qui passe une première période calme. Les Amiénois attaquent à la fin de cette période, premièrement avec Timite qui parvient à se défaire de Lewczuk, mais se fait contrer par Costil après une frappe dans un angle très fermé.

Dans le temps additionnel, Bodmer voit sa frappe passer en dehors du cadre, mais ces 5 dernières minutes sont très encourageantes et laisse entrevoir la possibilité d’un retour pour les Picards en seconde période.

Un sursaut immédiat

Les Amiénois retrouvent le terrain avec des intentions plus certaines. Ils attaquent d’entrée mais se font contrer par une défense bordelaise vigilante, à l’image de Lewczuk, qui dégage en corner le centre de Mendoza, destiné à Timité (48′).

Bordeaux joue davantage en contre-attaque, étant regroupé en défense, mais ces contre-attaques n’amènent rien, à cause d’une défense samarienne bien en alerte.
Pelissier effectue son premier changement, vers l’heure de jeu, en sortant Mendoza, qui laisse sa place à Ghoddos, pour injecter du sang neuf aux Amiénois (58′). Bedouet fait de même, en échangeant Kamano par Kamaroh (61′).

Amiens est bien mieux dans cette seconde période, mais ne parvient pas à égaliser. Christophe Pélissier lance alors Gnahoré dans la partie pour tenter de changer le cours du match (66′). A vingt-cinq minutes de terme, Timité s’écroule dans la surface, suite à un contact avec Lewczuk mais l’arbitre ne bronche pas. Bordeaux se procure encore des occasions, qui donne quelques sueurs froides aux Amiénois, comme la frappe de Kalu, contré par la main ferme de Gurtner.

Amiens pousse, encore et toujours, Pelissier et Bedouet effectuent leur dernier changement chacun. Otero laisse à sa place à Kurzawa côté picard, tandis que Cornelius prend celle de Sankharé pour les Aquitains (80′).
Bodmer, pour sa quatre centième en Ligue 1, manque de peu l’égalisation, mais voit sa frappe repoussée par Costil (81′).

Amiens veut à tout prix égaliser, et son sauveur se nomme Eddy Gnahoré. Après un centre de Dibassy qui ne trouve personne, le ballon rebondit dans la surface, et surprend Poundjé, qui se fait lober par Gnahoré, avant que le joueur prêté par Palerme arme sa volée pour tromper Benoît Costil et égaliser (86′, 1-1).

Les Picards se sont fait peur une dernière fois, avec Kalu, qui se fait contré in-extremis par Gurtner, mais qui été de toutes façons en position de hors-jeu (87′).

Le match se termine ainsi sur ce match nul (1-1), bénéfique pour les Amiénois, qui passeront les fêtes au chaud, à la dix-septième place, mais qui reste à un point du barragiste, Dijon. L’état d’esprit affiché par les hommes de Christophe Pelissier est a conservé pour 2019, qui va commencer durement.

Les Amiénois recevront Valenciennes, en Coupe de France (5 janvier, 19h00), avant d’affronter Angers, Paris, Lille et Lyon en ce mois de janvier.

Romain Prot

Crédits photos – Léandre Leber – Gazettesports.fr

FCG Bordeaux – Amiens SC : 1-1 (1-0)

Ligue 1 Conforama – Journée 19

Dimanche 23 décembre 2018 – 17h – Matmut Atlantique

Arbitre : Mickaël Lesage

Buts : Kalu (23e) pour le FCG Bordeaux ; Gnahoré (86e) pour l’Amiens SC

Avertissements : Bodmer (5e), Timité (36e) pour l’Amiens SC

Amiens SC : Gurtner (g.) – Dibassy, Gouano (c.), Adenon, Krafth – Blin (Gnahoré, 66e), Monconduit – Mendoza (Ghoddos, 58e), Bodmer, Otero (Kurzawa, 80e) – Timité
Remplaçants : Dreyer (g.), Lefort, El Hajjam, Gnahoré, Kurzawa, Ghoddos, Segarel
Entraîneur : Christophe Pelissier

FCG Bordeaux : Costil (g.;c.) – Palencia, Koundé, Pablo (Lewczuk, 30e), Poundjé – Otavio, Lerager – Sankharé (Cornelius, 80e), Kalu, Kamano (Karamoh, 61e) – Briand
Remplaçants : Poussin (g.) , Lewczuk, Plasic, Basic, Karamoh, De Préville, Cornelius
Entraîneur : Eric Bedouet

A lire aussi >>

FOOTBALL : L’Amiens SC souhaite croire en sa bonne étoile




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.