RETRO : Une année 2018 à deux visages pour l’ASCBB

0
123

L’année 2017 s’est finie en beauté pour l’ASCBB qui, fin décembre 2017, ne comptait pas moins de dix victoires en autant de rencontres en Pré-Nationale.

En janvier 2018 l’ASCBB a continué sur sa lancée avec une victoire contre Beauvais dans le choc de Pré-Nationale. Un succès 51-60 qui a permis aux joueurs de Frédéric Domont de prendre seuls les commandes de sa poule.

Un succès confirmé par un large succès 61-122 contre Nanteuil, équipe mal classé, puis contre le CS Pontpoint à domicile 101-87. Une victoire à la fin de laquelle Frédéric Domont, perfectionniste, regrettait la suffisance en début de match de ses joueurs.

Le mois de février a débuté par une large victoire sur le parquet de Gricourt 54-98. Un succès avec autorité qui a permis aux Amiénois de confirmer leur domination dans cette poule de Pré-Nationale.

Ensuite les Amiénois ont battu à domicile Montataire 119-64, une large victoire qui ne satisfera pas entièrement Frédéric Domont, mécontent du début de match de son équipe. La victoire à Soissons 45-88 permettra tout de même de continuer le sans faute.

Le mois de février va se terminer par un petit couac avec une défaite en coupe de Picardie contre Margny (N3) 85-89. Le chemin s’arrête donc en quarts de finale pour l’ASCBB . Une défaite sur le fil qui laisse quelque regrets mais qui est un mal pour un bien pour Frédéric  Domont. Pour lui cela va permettre de ne pas se reposer sur les acquis pour cette fin de saison.

Pour oublier cette défaite et démarrer mars, l’ASCBB reçoit l’équipe réserve de l’ESCLAMS. Une rencontre qui va voir les locaux s’imposer largement 107-59, de quoi relancer la machine.

La victoire sur le parquet de Margny 56-91 sera l’occasion de confirmer ce succès. Mais pour la première fois de la saison, les Amiénois vont être bousculés pendant deux quart-temps avant de faire la différence.  

Le succès à domicile contre la réserve du SQBB 85-50 clôturera un mois de mars sans faux-pas.

Le mois d’Avril sera plus calme avec un seul match en championnat et une victoire à Gauchy 70-122.

Mai sera décisif avec une victoire contre Beauvais, alors dauphin, qui va leur offrir le titre et la montée en Nationale 3. Un choc pour la montée, Beauvais pouvant finir premier en cas de victoire par plus de 8 points d’écart, dans lequel il n’y aura pas match. Les Amiénois s’imposent largement 82-67.

Meilleure attaque avec 92 points de moyenne et deuxième meilleure défense avec 58 points encaissés juste derrière Beauvais, les Amiénois finissent logiquement premiers. L’écart de 33 points de moyenne sur leurs 20 victoires en autant de matchs prouve l’écart qu’il y avait entre eux et leurs adversaires. Une montée due à un gros collectif comme le prouvent les 5 joueurs à plus de 10 points de moyenne sur la saison.

Après un été marqué par un recrutement modéré, même si l’ossature va rester la même, l’ASCBB écope d’une poule extrêmement relevée qui faisait craindre une saison difficile à Frédéric Domont. Mais alors que tout le monde les voyait descendre avant même la première rencontre, les Amiénois espéraient faire déjouer les pronostics.

Pour leur premier match de la saison à domicile  au mois de septembre contre Val de Seine, les locaux vont largement s’incliner 51-72 et voir l’écart de niveau entre le Pré-National et le National 3.

Un mois de septembre poursuivi avec une large défaite contre Wasquehal 85-68 avant un premier succès à domicile contre Sceaux 82-69. Un succès contre un concurrent direct important pour une équipe habituée à gagner.

Le mois d’octobre sera marqué par deux grosses défaites contre Bruay 74-52 et contre Beuvrages, concurrent direct au maintien 75-98. Malgré des résultats négatifs il y a du mieux dans le contenu même si cela n’est pas suffisant.

Dans le mois de novembre, après deux défaites logiques contre Alfortville 91-71 et Lille 63-86, concurrents à la montée en National 2, les Amiénois ont connu un second succès.

Dans un match contre un concurrent direct au maintien les joueurs de Frédéric Domont ont battu Malakoff 77-79. Une victoire plus qu’importante pour sauver la fin de saison.

En décembre, après une défaite contre Levallois 65-88 à domicile, assez logiquement l’ASCBB connaîtra deux autres désillusions. Tout d’abord une défaite contre Bezons adversaire direct pour le maintien 85-72 et surtout la défaite à domicile dans le dernier match de la phase aller contre Coeur de Flandres à domicile 73-74. Si sur le papier la défaite n’est pas illogique aux vues des bilans des deux équipes, le scénario laisse énormément de regrets. Alors qu’ils menaient de 19 points à la pause les locaux ont connu un énorme trou d’air dans le troisième quart-temps et se sont finalement inclinés sur le fil.

Avec deux victoires pour neuf défaites les Amiénois sont dixièmes sur douze est encore en course pour se maintenir à mi-parcours. Pour espérer se maintenir il faudra éviter de reproduire des entames de match trop souvent catastrophiques et rédhibitoires et d’être dans la réaction. Le match contre Coeur de Flandres à l’exception du troisième quart-temps peut être un match référence sur lequel s’appuyer.

L’année 2019 s’annonce chargée pour l’ASCBB en quête d’un maintien en National 3 .

 

A.F.

 




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.