HIPPISME : Clap de fin au Petit Saint Jean

0
212

Les trotteurs seront à pied d’œuvre mardi au cours d’une manifestation à enjeux nationaux mais également à la saveur de fin de saison.

C’est bien connu, « toutes les bonnes choses ont une fin »… La société des courses d’Amiens ne peut déroger à cette règle. Malheureusement. Mardi, sous les feux des projecteurs médiatiques cependant, elle orchestrera son ultime… One Man Show de la saison. Une manifestation au (doux) parfum de compétition pour trotteurs avant qu’elle ne se résigne à procéder au baisser de rideau.

« L’histoire se répète chaque année. Il convient de l’accepter » commente Philippe Levasseur, avec néanmoins un petit sourire en coin. Celui qui traduit d’un sentiment de satisfaction au regard d’un exercice certes achevé mais dont les premiers indicateurs apparaissent encourageants.

« Il est toujours regrettable de devoir lever le pied surtout lorsque la passion nous anime. Mais c’est pour encore mieux rebondir à la rentrée. Au premier abord, le bilan semble vouloir répondre à nos attentes » souligne, avec la même décontraction, l’homme fort de cette structure associative. Laquelle se projette déjà vers « dimanche 24 février et le coup d’envoi d’une nouvelle saison. Un exercice qui connaitra son premier temps fort dès le mercredi 6 mars avec la venue du Grand National du Trot » lâche l’intéressé. Avec vigueur, ferveur également. Avant qu’il ne revienne sur l’actualité du jour.

Coralie Pacaut, le Trophée Yves Saint Martin à son palmarès

« Les trotteurs seront à l’affiche durant cette réunion où nous jouerons d’ailleurs les prolongations. Ainsi, neuf épreuves figurent au programme puisque l’une d’entres elles a été dédoubler. Comprenez, face à l’abondance d’engagés, il a été décidé de décliner cette compétition en deux temps » rappelle Philippe Levasseur.

Sur la piste du Petit Saint Jean, le spectacle se révèlera donc au rendez-vous… « Comme nos fidèles turfistes et habitués » en demeure convaincue Carole Savreux. Directrice d’un lieu qui, récemment, vient d’honorer Coralie Pacaut. Lors d’une cérémonie protocolaire, en marge d’une journée où le galopeur fut roi.

« Encouragé à notre initiative depuis trois saisons déjà, le challenge où le célèbre Yves Saint Martin a gentiment accepté d’être associé a rendu son verdict. Remise à cette demoiselle de talent, cette distinction veille à récompenser le jeune jockey le plus performant sur notre hippodrome. Il est agréable aussi de saluer à cette occasion la gente féminine » mentionne-t-elle. Insistant au passage sur l’aspect pluridisciplinaire qui caractérise le Petit Saint Jean. Un environnement où « convivialité, décontraction toute relative cependant et notion de plaisir » s’affirment est l’une des clefs de la réussite. Incontestablement.

 

  • L’hippodrome du Petit Saint Jean propose une réunion à enjeux nationaux le mardi 18 décembre. Début des opérations à 16 h 15.
  • Plus d’info : www.hippodrome-amiens.fr

 

Fabrice Biniek

Crédit Photo : Rolland Sauval – Gazettesports 




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.