FOOTBALL : Un plan bien ficelé, envoie Longueau au huitième tour

0
84

Pour le septième tour de Coupe de France, Longueau recevait Blois, pensionnaire de National 2. Une rencontre qui a tenu toutes ses promesses et a vu les locaux s’imposer 2-1.

Une première période décisive

Rentrés sur le terrain avec la ferme intention de mettre en application le plan mis en place par leur coach, les joueurs de Longueau abordent plutôt bien la partie. A la quatrième minute, c’est même eux qui se créent la première situation par Tassart repris de justesse par la défense de Blois. Les visiteurs ont le ballon mais ne parviennent pas à trouver les espaces jusqu’au quart d’heure de jeu. Profitant du non-repli de Vanpuywelde, Kouate côté gauche, centre à mi-hauteur pour Touncara, qui, d’une déviation, ouvre le score. Une ouverture du score derrière laquelle les locaux réagissent parfaitement. A peine deux minutes plus tard, Finaz d’une frappe à l’entrée de la surface égalise et refroidit Blois. Une égalisation rapide qui permet aux Longacoissiens de ne pas douter et de continuer à mettre en place leur plan de jeu. Ils laissent le ballon à l’adversaire et profitent de leurs récupérations pour se projeter vite vers l’avant. En fin de première période, et après un long temps mort dû à la blessure de Nomel pour Blois, Vanpuywelde fait éclater de joie le public. Sur un long ballon qui lobe la défense, il propulse le ballon dans la lucarne opposée d’une magnifique demie volée. Les locaux sont devant à la pause.

La souffrance paye

A la mi-temps les murs tremblent du côté de Blois .Du côté de Longueau, Sébastien Leraillé demande à ses joueurs de rester concentrés et de continuer à faire les efforts ensemble. Comme pressenti, Blois pousse et monopolise le ballon. Mais Longueau reste bien en place, et quand Blois arrive à trouver la faille, Chatalen réalise l’arrêt qu’il faut (55’,78,’83’). Comme en première période, Longueau, à la récupération, se projette rapidement vers l’avant mais manque de réalisme. Par deux fois, Vanpuywelde par au but (62’ et 67’) mais écrase sa frappe à chaque fois. Un manque de réalisme dû à la fatigue et aux nombreux efforts consentis durant la partie. Et quand la finition est là, Tassart voit son but refusé pour un hors-jeu à la limite (64’). Trois situations coup sur coup qui seront les dernières de Longueau. Un but du break non inscrit qui va obliger les joueurs et les supporters à souffrir jusqu’à la dernière minute. Mais comme depuis le début, Blois pêche techniquement et bute sur un bloc bien en place.

Au coup de sifflet final, la joie était immense pour les supporters et les joueurs à l’image de Simon Petit : “C’est historique, on attendait cela. On a une équipe qui ne mérite pas d’être en Régional 2. On a souffert en deuxième mais on a bien défendu et on est resté soudés, c’est à l’image de l’état d’esprit du groupe. On a su respecter à la lettre le plan mis en place, on avait prévu de les attendre, de les faire déjouer et on savait que devant on serait capable de mettre les quelques occasions que l’on allait avoir. Ensuite Thomas sort quelques beaux arrêts qui nous font du bien. On avait travaillé pour ça durant toute la semaine et on a su ne pas déjouer malgré la fatigue. On va pouvoir savourer avant le tirage.” Une joie partagée aussi par Thomas Chatalen, le gardien et capitaine de Longueau, décisif aujourd’hui. “On a défendu toute la deuxième période, j’ai su être décisif, tant mieux pour l’équipe. Cette victoire fait du bien à l’ensemble du club. Pour le prochain tour, pourquoi pas un “petit” avant un 32ème à domicile contre un gros.”

Si cette victoire est l’oeuvre des joueurs, elle porte aussi la marque de Sébastien Leraillé: “Aujourd’hui, je suis très fier de ce que l’on fait les garçons. Le plan de jeu a été respecté à la lettre et on a su les faire déjouer. Cette semaine, on a bien préparé ce match avec l’aide de Scout and Go pour l’analyse vidéo qui a servi à bien préparer la rencontre. Les joueurs y ont mis du cœur et se sont donnés à fond jusqu’au bout. Le match s’est déroulé comme on l’avait prévu, ils ont eu le ballon , on a été capable de bien défendre et d’être efficace devant. Pour le prochain tour, on prendra ce qui viendra avec le souhait de recevoir quand même. Il faut rester humble, on a encore deux matchs de championnat importants avant la trêve.Je n’ai pas peur que l’équipe s’enflamme car il y a des joueurs cadres comme Lemaire qui ont du vécu et qui savent prendre la parole quand il faut.”

Le président était lui aussi forcément satisfait et espère atteindre « l’objectif », qu’il a fixé avec le coach et le capitaine. “On espère un “petit” au prochain tour mais surtout de jouer à domicile car le public a joué un rôle important aujourd’hui.”

Du côté de l’entraîneur de Blois, on était forcément déçu et un peu amer. “On va rentrer en regardant nos pieds et vite se replonger dans le championnat. On a eu beaucoup le ballon mais techniquement on n’a pas été assez bon. L’égalisation juste après l’ouverture du score, la blessure de notre attaquant et le but dans la foulée sont deux faits de jeu importants. Ensuite, on avait 45’ pour égaliser mais on n’a pas su le faire, bravo à eux. On savait que cette équipe était capable de belles choses. Nous n’avons pas eu beaucoup d’occasions et quand on en a eu, le gardien a fait les arrêts ou on a été maladroits.”

Un exploit pas forcément illogique au vu du match même si Blois a dominé dans l’ensemble et aurait pu mériter mieux. Une nouvelle fois, les joueurs de Sébastien Leraillé ont su hausser leur niveau de jeu et parfaitement répondre aux attentes de celui-ci. Ils ont surtout su mettre en lumière le plan mis en place par leur coach qui perfectionniste, trouvera forcément des choses à améliorer après vision de la vidéo. Un perfectionnement et une remise en question perpétuelle qui permet aujourd’hui à son groupe de progresser et de se dépasser quand il le faut.

Après le tirage au sort mardi à 19h, Longueau pourra préparer son déplacement à Valois le week-end prochain.

Longueau – Blois : 2-1 (2-1)

Arbitre : Ustaritz Anthony

Avertissements : Bocquillon (40’) pour Longueau, Numel (23’) et Roussoux (89’) pour Blois.

Buts: Finaz (17’) et Vanpuywelde (45+3’) pour Longueau et Touncara (14’) pour Blois

Longueau: Chatalen (cap) – Desenzani, Petit, Bocquillon, Roussel – Hede, Demetz, Delcuse – Finaz (60’), Vanpuywelde (80’), Tassart

Remplaçants : Bertin, Devauchelle (80’), Boidin, Bouvet (60’)

Entraîneur : Sébastien Leraillé

Blois : Pelleray – Deher, Perou, Michelot (cap), Kouate – Duvaux, Rousseau, Michelot – Popineau, Touncara, Nomel (44’)

Remplaçants : Orgebin, Moutala, Kara (44’), Baana-Jaba (79’), Toure

Entraîneur : Loïc Lambert

Aurélien Finet

Crédit Photo : Coralie Sombret – Gazettesports




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.