Chaque mois, la rédaction de GazetteSports fait un récapitulatif non-exhaustif des tops flops de la trentaine passée. Contre-performances, surprises du mois, événements ponctuels, déceptions et surprises feront partis de cette rubrique.

LES TOPS

Longueau toujours au top

Photo prise lors du match Longueau – Senlis
Crédit Photo : Coralie

Une nouvelle fois Longueau fait partie de nos tops du mois. Mais comment ne pas y intégrer l’équipe de Sébastien Leraillé ?

Durant ce mois d’octobre, Longueau a poursuivit son sans faute en championnat avec 2 victoires contre Creil (0-5) et Senlis (2-1). Des succès en championnats auxquels il faut ajouter deux victoires en Coupe de France. Une première à Béthune 1-0 en prolongations et une deuxième ce week-end contre Lambres-lez-Douai 2-1.

Longueau aborde donc ce mois de novembre leader de la poule D de régional 2, et qualifié pour le 7ème tour de Coupe de France.

L’US Camon seul en tête

Photo prise lors du match Camon – Friville
Crédit Photo : Romain Gambier

Alors qu’ils avaient terminé le mois de septembre par une élimination en coupe de la Ligue des Hauts-de-France, les joueurs de Titi Buengo ont repris du poil de la bête grâce au championnat en ce mois d’octobre. Inscrivant notamment dix buts en deux matchs, les Camonois se sont imposés avec la manière à domicile contre Friville-Escarbotin (5-1), avant de sortir vainqueurs d’une rude bataille à Méru (4-5).

Deux succès qui permettent aux jaunes et noirs de rester invaincus et d’occuper seuls la place de leader de la poule B de R2 avec seize points pris sur dix-huit possibles. De quoi assumer clairement l’objectif de la remontée en R1 dès cette saison.

L’ASTT ne s’arrête plus

Trois rencontres, trois victoires, et cela ne semble pas vouloir s’arrêter pour les pongistes amiénois en Nationale 1. Après un premier match, fin septembre, remporté 8-0 face à La Garde, l’équipe emmené par Yannick Vostes a fait tomber Metz, le 7 octobre, en Moselle, y laissant un seul jeu, l’unique de la saison (8-1). L’ultime rendez-vous, samedi dernier, avec la recéption d’Avion, lanterne rouge a été d’une simplicité pour le quatuor Vostes, Mommessin, Chobeau et Obeslo, qui étrillent leurs adversaires sans aucune contestation, malgré les deux sets encaissés, qui néanmoins, n’ont rien changé au match. 

Cette dynamique doit être entretenue si les Amiénois veulent attendre l’objectif de la saison, à savoir, la montée en Pro B.

LES FLOPS

Passage délicat pour l’Amiens SC

En position de barragiste, l’Amiens SC tarde à faire preuve de régularité. Perméable, la troupe dirigée par Christophe Pelissier pêche notamment loin de ses terres, affecté il est vrai par un effectif « peau de chagrin »… Quentin Cornette, Bongani Zungu, Stiven Mendoza puis récemment Moussa Konaté ont ainsi rejoint successivement l’infirmerie, se résignant ainsi à jeter l’éponge.

Forfaits en cascade qui a sans aucun doute déstabilisé un groupe qui vient cependant de s’enivrer d’un premier succès hors de ses bases. En Moselle, face au FC Metz (1-2), à l’occasion d’une Coupe de la Ligue, qui offrait l’opportunité aux coéquipiers de Prince Gouano de sortir la tête de l’eau… au lendemain de deux revers consécutifs, contre le Paris SG (5-0) puis le FC Nantes (1-2)

Un mois d’octobre noir pour l’ESCLAMS

Crédit Photo : Roland Sauval

Après avoir licencié Leïla Mahalaine et nommé Liam Michel, l’ESCLAMS espérait rebondir durant ce mois d’Octobre. Mais la série de défaites a continué avec trois défaites en autant de matchs. Une à Gennevilliers 97-93, une à domicile contre Le Mans 64-76 et une à Berck 81-73. Trois défaites qui ont toutes été concédées dans le money time, où Longueau n’y arrive pas. Malgré ce début de saison compliqué, l’ESCLAM a cependant su mettre un terme à cette série de défaites en remportant en ce début novembre, son premier match contre Poissy (91-74). En espérant que cette victoire n’est que la première d’une longue série. 

Octobre frustrant pour l’Amiens PH 
Crédit photo : Reynlad Valleron

En repos ce week-end et avant le début des matchs retours le 3 novembre à Gonfreville, l’Amiens PH a enchaîné 3 week-ends de défaites en ce mois d’octobre. Malheureusement pour eux, la nomination dans les flops d’octobre se justifie par la frustration laissée à chaque match, car la qualité de jeux est bien là et la victoire ne se joue jamais à beaucoup de choses. 

Samedi 6 octobre, 21h15, Coliseum. Le duel entre L’Amiens PH et le SCO Angers Handball arrive à son terme (30-30, 59ème). Alors que la première période a été une longue souffrance amiénoise, la seconde mi-temps tient en haleine tout le public. Se rendant coups pour coups, les deux équipes jouent au même niveau, et quel niveau. L’Amiens PH mérite bien mieux qu’une défaite, mais la concédera à 8 secondes de la fin (30-31). Frustrant !

Samedi 13 octobre, 20h45, Rennes. Face à une équipe que les Amiénois connaissent bien, les débats sont serrés. Encore une fois, les samariens s’inclinent d’un petit but face à une équipe prenable selon l’avis des coachs (28-27). Les prestations de qualité continuent et les défaites s’enchaînent. 

Samedi 20 octobre, 20h, Coliseum. Une première mi-temps maîtrisée, 20 minutes de souffrance, et 10 minutes flamboyantes. Voilà le triste fil de la défaite qu’a connu l’APH face à Vernouillet. En infligeant 11-5 dans les 10 dernières minutes au leader, l’Amiens PH n’était pas loin de l’exploit, mais a concédé la défaite 34-36 et a sombré à la dernière place du classement final en ce mois d’octobre. 




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.