Ce samedi soir Pont-de-Metz recevait Besançon, deux formations qui se connaissent bien depuis plusieurs années maintenant. C’est dans une salle dotée de nouveaux équipements, fraîchement installés, et devant un public toujours aussi nombreux que la rencontre se joue.

Dès le coup d’envoi le rythme est intense. Les deux formations se jaugent, mais les joueurs marquent un engagement réel dans les duels. Les Greenfalcons sont les premiers à trouver la faille en ouvrant le score…le match est lancé. Besançon n’abdique pas et recolle au score rapidement. Les occasions sont nombreuses de part et d’autres, mais c’est sur un manque de justesse collective que les locaux vont encaisser deux buts.. L’expérience des Griffons parle en leur faveur…

Temps mort pour Pont de Metz : consignes rectificatives, effectif réajusté,.. il fallait donc compter sur l’orgueil des Messipontains qui vont réagir juste avant la mi-temps pour n’être plus mené que 2 à 3. Tout reste possible.

Au retour de la pause l’équipe locale met la pression sur le but adverse, mais c’est pourtant Besançon qui tire son épingle du jeu en inscrivant le quatrième but. L’intensité monte d’un cran et les contacts s’intensifient. Pont de Metz gagne de plus en plus de terrain en se rapprochant de la cage adverse, mais leur portier tient bon. L’état d’esprit autant que l’engagement sont présents, ce qui procure de plus en plus d’opportunités aux Greenfalcons. C’est contre le cours du jeu, en infériorité numérique à 3 contre 4, que Besançon va même parvenir à prendre le large en inscrivant un 5ème but remarquable.

Forts de courage, les verts et noirs ne se démobilisent pas. Mieux encore ils maintiennent la pression sur le but adverse pour venir inscrire leur troisième but du match. La course contre la montre commence, les assauts répétitifs son tour à tour repoussé par le gardien adverse, qui ne craquera plus jusqu’à la fin du match.

Score final 5 3 pour Besançon. Une courte défaite qui est pleine d’enseignement pour les Greenfalcons. Contrairement à l’année passée la formation Picarde n’a pas été dépassée de la tête et les épaules face, rappelons-le, au vice Champion de France en titre. De quoi laisser entrevoir un avenir prometteur à cette formation. Prochaine échéance ce samedi à Maison Laffite.

Crédit Photo : Coralie Sombret – Gazettesports




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.