Qu’attendre de ce (périlleux) déplacement en la Capitale ? Sur la pelouse d’un Parc des Princes où les « locataires » des lieux règnent en maître ! Face au Paris Saint Germain, l’Amiens SC cherchera cependant à faire ce que personne n’ait encore parvenu à réaliser : faire trébucher l’ogre pour la première fois cette saison.

Utopique ? S’il se refuse à botter en touche, Christophe Pelissier évoque ce rendez-vous avec retenue : « Nous allons affronter la meilleure équipe de ce championnat. Sa démonstration orchestrée en dernier lieu face à Olympique Lyonnais démontre son potentiel. Qu’elle n’évolue pas dans la même cour… Nous aborderons ce duel sans le moindre complexe puisque pour un très grand nombre de personnes, le résultat ne fait aucun doute ! »

Lucide, l’entraîneur de l’Amiens SC admet profiter de l’opportunité pour « bien préparer » une période de cinq rencontres où les siens seront appelés à en découdre loin de leur base à … quatre reprises. Parcours du combattant que l’ASC se doit de négocier au mieux. A Paris, les partenaires de Régis Gurtner essaieront de faire bonne figure. Mais aucun n’osent se voiler la face. Conscients que ce… pari se révèle audacieux.

Jouer sans complexe

Auréolés d’un succès face à Dijon (1-0), « une victoire qui nous a rebasculée dans le bon peloton » mentionne Christophe Pelissier, les amiénois n’ont donc rien à perdre. Plutôt tout à gagner. « Ce match doit être source de plaisir. Nous ne jouons pas notre avenir face au Paris Saint Germain que je sache ? Nous ne nous présenterons pas en victime cependant… » Animé par la volonté de prouver sa qualité « individuelle et collective », l’Amiens SC s’efforcera à ne pas sombrer. « Les formations qui nous ont précédées ont concédées trois voire quatre buts » rappelle Christophe Pelissier. Lequel disposera d’Anthony Blin dont la lésion aux adducteurs n’est plus qu’un vilain souvenir.

Sans Mendoza, Cornette et Zungu sur la feuille, avec Kraft et Ghoddos sollicités en équipe nationale au cours de la semaine, l’Amiens SC peut-il prétendre faire trembler le Paris Saint Germain ? « Il va falloir élever notre niveau de jeu, c’est une certitude. Maintenant, si nous résumons cette confrontation à les regarder jouer, alors oui la soirée risquera d’être longue. Quoiqu’il puisse arriver, ce match nous servira pour la suite » souligne le coach amiénois. Encourageant sa troupe à se donner à fond, afin qu’elle n’aie aucun regret au coup de sifflet final.

10e journée

  • Samedi, à 17 heures, l’Amiens SC (13e) se déplace au Parc des Princes afin d’y affronter le Paris Saint Germain (1e)

                                           

Fabrice Biniek

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.