Jean Claude Piéri tout feu, tout flamme

0
58

Amiens sera le samedi 13 octobre, la capitale du marathon et des 100Km de la Somme. En octobre, la saison cycliste est en effet terminée et Jean Claude Piéri, l’un des fondateurs de Promotion Sport Picardie, voici plus de trois décennies avec d’autres amis de la petite reine, peut se consacrer pleinement à ce qui est devenu sa nouvelle et noble passion : la course à pieds sur route.

C’est ainsi que le samedi 13 octobre, Jean Claude Piéri verra tous ses efforts récompensés. En ce sens que les 100Km de la Somme et le marathon vont bénéficier d’une belle participation et que tout sera prêt au niveau de l’organisation. Nous avons donc interrogé Jean Claude Piéri sur cette manifestation avec en préambule, la préparation de cette épreuve qui nécessite plusieurs mois de travail:

« La mise en oeuvre d’une telle journée demande près d’un an de travail. Dès la fin d’une édition, il nous faut penser à l’année suivante, notamment auprès des partenaires pour le budget et auprès des différents services administratifs pour la confirmation du parcours. Ensuite commence la mise à jour du site que nous ouvrons généralement en février. Puis tout au long de l’année, il faut préparer le dispositif général. Nous sommes à J – 15 et à partir de maintenant, il faut s’assurer que chacun sera à son poste. Ensuite, il faut passer les commandes aux fournisseurs, faire toutes les réunions de sécurité et obtenir les différentes autorisations des Administrations. La préparation des ravitaillements est lourde, car il faut bien répartir les 5 tonnes d’eau, 1000 litres de coca, 150 litres de soupe, 200kg de bananes et 150 d’oranges plus tous les produits fromages-thé-gâteaux sucrés et salés etc. Pour 2018, le rythme des engagements a été plus rapide que les autres années et sur les 3 épreuves : 100km-marathon-marathon relais, nous sommes déjà à près de 500 engagés parmi lesquels un ancien vainqueur Béthune, mais il reste deux semaines pour s’engager. Comme vous le voyez, cette organisation est lourde, nous utilisons environ 250 bénévoles dont la moitié s’occupe des ravitaillements issus essentiellement des clubs de la Somme et les autres de la sécurité qu’ils soient individuels volontaires ou issus d’associations de bénévoles. La journée du samedi est très longue de 6 h30 à 21 heures et nous sommes obligés de prévoir des relèves de postes. Enfin le parcours est absolument identique à celui de 2017 et nous le conserverons en 2019 qui sera pour nous une nouvelle année de Championnats Nationaux puisque la FFA nous a demandé, après le succès de 2016, d’organiser à nouveau cette manifestation. Ce sera alors pour moi, le moment de passer le flambeau mais après 30 ans dans le monde cycliste, ces six éditions resteront mes meilleurs souvenirs d’organisateur car le monde des Cent-Bornards et des Marathoniens est tellement attachant et ces coureurs si admirables que mon affection pour ce sport est désormais très profond. »

Propos recueillis par Lionel Herbet




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.