HOCKEY-SUR-GLACE : Enfin 3 points pour Amiens

0
104

Après un début de saison très compliqué, les Gothiques se sont réveillés de belle manière à Lyon en s’imposant 4-0. Une victoire logique qui va faire le plus grand bien aux hommes de Mario Richer. 

1er tiers : Amiens logiquement

Au bout de 15 secondes, une première perte de balle amiénoise donne une occasion aux Lyonnais. Mais ce sera l’une des seules erreurs d’une équipe picarde très appliquée dans ce tiers. Les Gothiques se montrent rapidement plus dangereux, et West (1’49) est le premier à solliciter Stojanovic. C’est ensuite sur un tir lointain que les Picards butent sur le portier. Dans la continuité de l’action, Trabucco rate un face à face, mais les visiteurs récupèrent le palet, et Trabucco tente de nouveau sa chance, Stojanovic dévie alors sur Matima qui ouvre le score (2’46 : 0-1). Les hommes de Mario Richer semblent bien mieux dans leur match que les Lyonnais et les tentatives samariennes se multiplient (West x2, Da Costa) mais Stojanovic reste solide. De son côté, Buysse n’a eu que 2 arrêts à faire lors des 8 premières minutes. Lyon subie ensuite sa première pénalité (7’47), et Trabucco, très actif dans ce début de match, réalise un superbe travail sur le côté et passe en retrait pour Matima qui envoie un tir parfait dans le petit filet (8’36 : 0-2). Amiens fait le break, et remarque enfin sur un powerplay. Les Lions se réveillent quelque peu et la 1ère pénalité contre Narbonne va permettre aux locaux de mettre à contribution Buysse à 5 reprises sans que le portier amiénois ne craque. Les Lyonnais dominent alors territorialement, mais cette domination reste stérile face à une bonne défense picarde. Amiens subira une nouvelle infériorité suite à 2 nouvelles minutes pour Narbonne (16’46) mais hormis 2 tirs non cadrés et un arrêt de Buysse, les Rhônalpins ne se montrent pas dangereux. Des Amiénois sérieux, solides en défense, créatifs offensivement, et efficaces, mènent donc logiquement face à une équipe lyonnaise qui paraît hors du coup.

2ème tiers : Les Gothiques enfonce le clou

Lyon revient avec l’intention clair de créer du jeu en ce début de second acte. Mais s’ils tirent une première fois à côté (21′), ils auront ensuite toutes les peines du monde à solliciter Buysse. Si les Lyonnais ont le palet, ils paraissent sans solutions face à une solide défense picarde. Le premier tir amiénois du second tiers (23’26) apparaît comme un avertissement, et une minute plus tard, sur un contre mené à 3 contre 1 par Bault, le Picard fixe parfaitement Stojanovic avant de glisser à Romand qui ajuste son tir pour le 3-0 (24’27 : 0-3). Les Lyonnais reprennent alors leur domination stérile mais butent à deux reprises sur Buysse (27’09, 27’55). Les Gothiques se retrouvent ensuite en supériorité (28’42) mais cette fois-ci, ce sont les locaux qui défendent parfaitement, permettant aux Amiénois de ne frapper qu’une seule fois. Cependant, ce powerplay permet aux visiteurs de reprendre le contrôle du match même si les 4 tirs amiénois en quelques minutes ne parviennent pas à tromper Stojanovic. La partie évolue alors, et les Lyonnais ont un sursaut d’orgueil dans les 5 dernières minutes du tiers. Un laps de temps durant lequel ils parviendront par moment à prendre à défaut la défense picarde, mais tomberont alors sur un Buysse des grands soirs. Le portier amiénois réalise pas moins de 5 arrêts de grandes classes pour permettre aux siens de rentrer aux vestiaires avec 3 buts d’avance. Les Gothiques ont dû défendre dans ce tiers (11 tirs pour Lyon, 7 pour Amiens), notamment en fin de période, mais sont restés solides pour garder leur avance . 

Rudy Matima, auteur de 3 buts et meilleur joueur du match ce soir. 

3ème tiers : Matima scelle le destin Lyonnais

Les Lyonnais veulent revenir rapidement dans le match et sollicitent très vite Buysse à 2 reprises (40’32, 40’35). Dans la foulée (40’49), Romand écope de 2 min qui s’annoncent alors décisives pour la fin de match. Durant cette infériorité, Buysse réalise 3 arrêts et empêche les Lions de reprendre espoir. Les minutes qui suivent sont disputés et les deux équipes ont du mal à se créer des opportunités. Les Amiénois tirent pour la première fois dans ce tiers après 6 minutes. Dans la foulée Stojanovic réalise un arrêt, avant que Buysse n’en réalise deux (48’55, 49’18). Le temps s’écoule en la faveur des Amiénois tandis que les Lyonnais semblent accuser le coup. Ils écopent d’ailleurs de 2 min (49’27), durant lesquelles Rudy Matima envoie un palet en pleine lucarne et réalise donc un triplé (50’27 : 0-4). Dans la foulée, Stojanovic est remplacé par Olivier dans les cages rhodaniennes. Les locaux subissent une nouvelle infériorité (53’36), mais malgré des belles actions, les Gothiques ne parviennent pas à inscrire de 5ème but. Avec la rage du désespoir, les Rhodaniens poussent encore en fin de match mais se montrent imprécis (à côté 56′, au dessus 56’10) ou butent sur un Buysse impérial. Les Lyonnais auront encore frappé 13 fois dans ce tiers (Amiens 9), mais avec une impression d’impuissance qui reflète bien le match des locaux.

Amiens s’impose sans discussions possibles 4-0 sur la patinoire de Lyon. Les hommes de Mario Richer ont été très sérieux tout au long du match et ont fait preuve d’une solidité sans faille. L’équipe peut désormais s’appuyer sur ce match référence pour la suite de la saison et aborde avec une peu plus de confiance la réception d’Angers ce vendredi. 

Lyon – Amiens :  0-4 [(0-2)(0-1)(0-1)]

(Buts pour Amiens : Matima assist Edwards, Trabucco 2’46, Matima en supériorité assit Trabucco, Anderson 8’36; Romand assit Bault 25’33; Matima en supériorité assist Anderson  50’27)

Quentin Ducrocq

Crédit Photo : Léandre Leber-GazetteSports




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.