BASKETBALL : Nouvelle désillusion pour l’ESCLAMS

0
68

Pour son premier match dans son antre de Georges Pellerin, l’ESCLAMS recevait Vanves jusque-là auteur d’un sans faute. Un match qui était l’occasion rêvée pour stopper la série de défaites. Malheureusement la série noire continue.

Une entame réussie

Bien rentré dans le match avec un stop défensif et dans la foulée un panier de Ramseyer, l’ESCLAMS va réaliser un bon premier quart temps avec un jeu offensif plaisant et varié. Si la défense est bonne sur les attaques placées de Vanves, les locaux concèdent trop de points en contre-attaque et perdent plusieurs ballons bêtement sur des remises en jeu. Des détails qui font qu’à la fin du premier quart-temps Vanves est devant 18-21.

Dans le deuxième quart-temps l’ESCLAMS prend un écart dès le début et ne reviendra pas. L’écart va même petit à petit s’accentuer pour monter jusqu’à 15 points. Le jeu offensif est beaucoup moins fluide et en défense les intérieurs adverses font très mal obligeant à des prises à deux qui libère les extérieurs trop souvent esseulés. Les 3 fautes rapides de Merveille ne vont pas arranger les choses comme les nombreuses fautes non sifflées qui vont agacer les joueurs. L’ESCLAMS est mené de 11 points à la mi-temps (32-43).

Un quart-temps décisif

Dans le troisième quart-temps Longueau prend éclate de nouveau dès le début voyant son adversaire doublé son avance en moins de 5 min. Le jeu offensif se résume alors à des actions individuelles qui sont souvent forcées. Les joueurs lâchent le match au fur et à mesure que les minutes passent et l’ESCLAMS perd le quart temps 13-28.

Le quatrième quart-temps est sans réel enjeu, les locaux ont complètement lâché malgré la volonté des cadres de continuer à jouer jusqu’au bout. En face Vanves ne respecte plus trop le jeu et cherche à se faire plaisir ce qui ne plait pas trop à son entraîneur. Au final la défaite est lourde avec 34 points d’écarts entre les 2 équipes.

Une défaite qui déçoit Leïla Mahalaine: “Le résultat est décevant. Dans le premier quart on arrive à avoir des points de fixation à l’intérieur, ce qui a libéré les shooteurs. Dans le second ils ont su s’adapter. Défensivement on a souffert de l’absence d’un poste 5 notamment avec les fautes rapides de Merveille qui m’oblige à faire jouer des joueurs à des postes qui ne sont pas les leurs. On a aussi manqué d’agressivité et offensivement on a joué trop individuellement.”

Florent Ramseyer ne veut quant à lui ne pas baisser les bras, “Ce soir, on est déçus mais la saison est encore longue, nous sommes à 0-4 mais on peut encore faire une série de victoires pour revenir. Il va pour cela falloir continuer à travailler dur. Aujourd’hui on fait un bon début de match, après il y a un manque de lucidité et de gestion du match de notre part. On manque de sang-froid, on perd le fils du match bêtement. Il faut que l’on joue du début à la fin quel que soit le score et que l’on communique plus sur le terrain. On doit jouer plus collectif.”

Après un quatrième revers et des tensions palpables, l’équipe entière devra réagir face à cette spirale de défaite. L’apprentissage de l’échelon supérieur est certes compréhensible, mais a quel prix ? Il faut que les « verts » retrouvent cet engouement des saisons passées, soutenu par son public !

ESCLAMS – VANVES

ESCLAMSBB – VANVES : 60 – 94[18-21, 14-22, 13-28, 15-23]

ESCLAMS: Fautes 17

Les marqueurs : ODOUALA 8 – BETBEDER 0 – KANGABA 0 – ASSIM 0 – DOS SANTOS 10 – DICKO 19 – MUNINGA 0 – NOE 2 – RAMSEYER 17 – KAHUIDI (CAP) 4

VANVES: Fautes 12

Les marqueurs: KABENGELE 7 – SAUZEAU 3 – KOSSANGUE 6 – EALE 8 – BOURGAULT 19 – VERTUS 8 – BUVAL 18 – DESROSES 8 – BREGGION 10 – SENE 7

Aurélien Finet

Crédit Photo: Roland Sauval – Gazettesports

A lire aussi <>




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.