L’ASCBB tient enfin sa première victoire. Au terme d’un match plutôt maîtrisé par les hommes de Frédéric Domon, les amiénois obtiennent leurs premiers points de la saison en battant Sceaux (82-69).

Le premier quart-temps a mal démarré pour l’ASCBB. Rapidement dominé, ils ont su néanmoins inversé la tendance et mener au score. Seul bémol, les fautes. L’arbitre a usé son sifflet durant ces dix premières minutes, où il siffle douze fautes pour les locaux et sept pour les visiteurs. Ces fautes ont eu une répercussion car elles entraînent la plupart du temps des lancers-francs (obligatoire après la cinquième faute) qui a profité à Sceaux pour remonter un peu au score (27-21).

Si les fautes ne sont pas si nombreuses pour pour l’ASCBB dans le deuxième quart-temps, leur maîtrise, quant à elle, est moindre. Sceaux reprend la main en dominant ce quart-temps. Ils demeurent plus efficaces offensivement et défensivement et repartent aux vestiaires avec un avantage d’un point (38-39). A la pause, tout est encore à faire.

De retour du vestiaires, Sceaux implose face à Amiens. Les amiénois prennent d’assaut leur garde défensive et leur inflige un 23-9 durant les dix prochaines minutes. Ils sont en maîtrise totale, les paniers pleuvent, la réussite est dans les mains des hommes de Domon. Sceaux craque et perd deux de ses joueurs, Desroses est exclu suite à une cinquième faute éliminatoire (25:06), et Piciotti sort de lui-même du terrain, après une légère altercation avec sa coach (26:53). De ce fait, Amiens profite et prend le large avant d’attaquer l’ultime quart-temps (61-48).

Quatre expulsions ont lieu durant les deux premières minutes de ce quart-temps. Côté ASCBB, Meulemeester (31:54) et Sinoquet (32:12) sont contraints de quitter le parquet, à l’instar de Sissoko (30:20) et Birba (31:34) pour Sceaux. Néanmoins, malgré ces deux expulsions, Amiens continue son bonhomme de chemin et domine en core et toujours. Sur la fin, son adversaire n’y est plus mais tente de réduire la marque, en vain. L’ASCBB tient alors sa première victoire de la saison, face à la lanterne rouge.

Après la rencontre, Frédéric Domon garde les pieds sur Terre, et explique bien que ce soir c’est  »la moins mauvaise équipe qui a gagné. » : C’est d’une laideur (rires.), c’est laid, après il faut s’en satisfaire, mais c’est moche. Après il faut pas être plus royaliste que le Roi, on prend ce qu’il y a prendre. Ça manque d’automatisme. Il faut que, collectivement, sur du jeu placé, on soit plus performants. Ce qui fonctionnait l’an dernier en Pré-Nationale, ne fonctionne plus maintenant. Même si c’est une équipe, sans leur manquer de respect, pas forte, on a trouvé plus forts. Dans le deuxième quart-temps, on a dû gérer les fautes. On avait beaucoup de joueurs majeurs à deux fautes, il faut gérer ça pour les autres quart-temps, où le match se gagne. Les expulsions adverses nous ont aidé, mais dans le basket, il faut savoir garder son self-control, nous on est resté assez zen. »

Romain Prot

Crédits photos – Kevin Devigne – Gazettesports.fr

ASCBB – Sceaux : 82-69 ( 27-21 ; 11-18 ; 23-9 ; 21-21)

Nationale 3 – Journée 3

ASCBB : Katam, Carrasco, Sinoquet, Kerrout, Nyangasa, Meulemeester, Gomis, Boinet, David, Mbengue

Entraîneur : Frédéric Domon

Sceaux : Piciotti, Neveux, Gob, Mayi Munene, Rauzduel, Birba, Bacon, Desroses, Sissoko, Fekih

Entraîneur : Charbonnier




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.