FOOT : L’Amiens SC sur ses gardes

0
91

A créditer de deux probants résultats, les hommes de Christophe Pelissier auront à cœur de justifier le dicton « Jamais deux sans trois » … Avec la complicité de Ganzo et Blin. Lille ne l’entendra cependant pas de cette oreille !

Conserver cette belle dynamique, celle qui avait offert l’opportunité à l’Amiens SC – avant cette mini-trève internationale – de balayer le Stade de Reims (4-1) puis de faire le « dos rond » dans l’enfer de Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne (0-0)

Tel apparaissait le désir de Christophe Pelissier, reflet d’un tableau de marche qu’il a pris soin de dévoiler lors de la récente conférence de presse d’avant-match contre Lille. En présence d’Alexis Blin, renfort toulousain qu’il a pris soin de présenter… « C’est un jeune joueur certes mais qui évolue en Ligue 1 depuis trois saisons cependant » mentionnait-il. Vantant les mérites de ce milieu de terrain – « à vocation plus défensive » selon l’intéressé – qui figurera dans la liste des 19. Comme d’ailleurs Ganzo et Gouano… de retour dans le groupe.

Ganzo, première ? 

« Alexis est appelé à remplacer, à succéder pardon à Bongani (Zungu). Les profils sont un peu différents. Il découvre aussi peut-être l’opportunité de relancer sa carrière » argumentait le responsable technique de l’ASC. Avant d’évoquer le duel de cette 5e journée. « Les nordistes ont démontrés si besoin était leurs qualités, notamment sur le plan offensif, lors des premières levées. Ils ont récupérés des éléments d’expérience qui apportent de la sérénité. A mon sens, c’est une formation qui bataillera dans le Top 8. Toutefois, mon interrogation n’est pas de savoir si nous serons au niveau de Lille. Ce qui me tracasse le plus est l’état physique de nombreux joueurs sollicités en sélection. Notre troupe peut nourrir cependant de l’ambition face à un tel adversaire mais ce facteur « fraîcheur » aura son importance. Nous ne sommes pas vraiment habitués à connaître ce genre de situation. Le groupe est volontairement court en quantité, il convient par conséquent de s’adapter » argumente Christophe Pelissier. Insistant entre autre sur l’importance des choix tactiques à effectuer durant ce duel… Lui qui devrait laisser Ganzo, dans un premier temps, sur le banc.

Choix tactique, la clef de la rencontre ?

« Compter en ces rangs plusieurs internationaux occasionne quelques appréhensions surtout en cette période. C’est aussi flatteur d’en disposer » précisait – avec un petit sourire – le coach amiénois. Rappelant que « la moitié du groupe était absent lors des plus récentes séances d’entraînements » Un paramètre à ne pas minimiser à l’approche d’un bras de fer face à des « Dogues » Lillois bien déterminés à signer leur premier succès … loin de leur base. Une formation locale qui va devoir se passer des services de Monconduit, suspendu et Mendoza, blessé.

A Amiens, Stade de la Licorne, 20 heures. A choisir parmi : Gurtner, Dreyer, Adenon, Dibassy, El Hajjam, Gouano, Krafth, Blin, Ganso, Bodmer, Lefort, Ghoddos, Kurzawa, Gnahoré, Traoré, Timité, Otero, Cornette, Konaté.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.