Seul l’Amiens Porto est parvenu à tirer son épingle du jeu, s’imposant facilement à Pont-Sainte-Maxence. Dans le même temps, l’Amiens SC et l’ESC Longueau subissaient respectivement la loi de Calais GFF et le Lille LOSC Métropole « B »

  • L’Amiens SC à la… pêche

Victorieuses précédemment à Beauvais (1-3), les filles de l’Amiens SC n’ont pas été en mesure de faire fructifier cette belle entrée en matière. Et se sont résignées à mordre la poussière, à domicile. Se cassant les dents face à Calais GFF, une structure qui semble en dévoiler…de longues dans ce championnat (1-2)

« Le résultat se révèle être très décevant. Bien entendu ! Bien que mené par deux fois au score, le groupe n’a jamais rien lâché opposé à une belle équipe certes mais à notre portée. Cependant, à l’image du scénario de la saison précédente, elle a su se montrer beaucoup plus réaliste… » analysait avec lucidité Hicham Andasmas. Un entraîneur local qui toutefois peinait à dissimulait une réelle amertume : « Nous avons manqués de justesse dans le dernier geste, notamment lors de six ou sept opportunités franches. Dans le même temps, les deux réalisations nordistes sont entachées de grossières erreurs de notre part. La note est trop importante pour espérer prendre la mesure d’un concurrent direct à l’accession »

Sans (aucune) langue de bois, l’intéressé pointe également à l’index des « choix approximatifs, un jeu parfois trop direct reflet d’une volonté à se précipiter » Scénario qu’il juge chaotique avec un dénouement sur fond de paradoxe : « Dominer n’est pas gagner. Ce duel le démontre. Malheureusement… »

La pilule difficile à digérer, Hicham Andasmas profitait (semble-t-il) de l’occasion pour rappeler certains fondamentaux : « Une fois encore, il convient de trouver, de rechercher des solutions et non de se cacher derrière des excuses. Jusqu’à preuve du contraire, l’arbitre ne fait et ne fera d’ailleurs jamais parti de notre plan de jeu. Il s’agit d’un coup d’arrêt. D’autres nous attendent peut-être dans ce championnat qui débute… Cette défaite ne modifie en rien nos ambitions » réaffirmait-il. Souhaitant, incitant plutôt ses protégées à se reprendre dans quinze jours à Villeneuve d’Ascq.

  • AMIENS. Stade de Montières. Calais FGG bat Amiens SC 2-1 (1-0)

Arbitre : M. Goguillon assisté de MM. Dairaine et Baraffe. Temps estival. Bonne pelouse.

Buts pour l’Amiens SC : Kerbouet

AMIENS SC : Martin ; Dilly, Nahim (cap), Kerbouet, Plessier (puis M. Soyer 54e), C. Seret, Cazé (puis Vlieghe 64e), Dolignon, Meunier, Cabaret, Follain (puis L. Seret 46e)

Les amiénoises ont trébuchées face aux calaisiennes
  • L’Amiens Porto franchi… le Pont

En appel au lendemain de leur revers face à Lillers (2-3), les partenaires de Margaux Louchet avaient à cœur de se ressaisir à Pont-Sainte-Maxence. Dans l’Oise, sur les terres d’un promu balayé tel un fétu de paille – contre le Lille LOSC Métropole (11-0) – en ouverture de ce championnat, elles ont su atteindre leur but. Sans connaître d’ailleurs de sueurs froides (0-4)

« Le score aurait pu être beaucoup plus sévère » précise Hacène Kichou. Sans basculer dans un triomphalisme démesuré cependant… « La chaleur a néanmoins tempérée nos ardeurs lors du premier acte » commentait-il avec un brin d’humour. Avant qu’il ne salue l’efficacité retrouvée de son groupe au retour des vestiaires.

Face à un hôte « à l’effectif très jeune » et en quête d’un second… souffle, les amiénoises maîtrisaient alors leur sujet. Et veillaient à dissiper toute possibilité de (cruelle) désillusion. « Nous affichions le désir de ne surtout repartir bredouille. C’est chose faite. Toutefois, il convient de rester humble. L’équipe s’affirme au fil des rencontres mais doit encore progresser. Ce championnat demeure indécis et notre préoccupation est de collecter un maximum de points le plus rapidement possible. Afin de valider au plus vite notre maintien. Ensuite, peut-être, nous aviserons » lance Hacène Kichou.

  • PONT-SAINTE-MAXENCE. Stade Raymond Louchard. Amiens Porto bat Pont-Sainte-Maxence 4-0 (1-0)

Arbitre : Mme Aline Bocquet assistée de MM. Chaira et Latif. Temps estival. Gazon synthétique.

Buts pour l’Amiens Porto : Jacques, Louchet, Belguel, Zaoui.

AMIENS PORTO : Arhamouz ; Haboury, Louchet (cap), Anache, Bihare, Arnaud, Zaoui, Duriez, Jazorinsky, Jacques, Belguel, Ranson, Jourdon, Saoud.

L’Amiens Porto s’offre un fructueux déplacement dans l’Oise
  • Calvaire pour l’ESC Longueau

Réaliste, l’entraîneur de l’ESCL Sébastien Héreau paraissait mesurer – un peu plus encore – l’ampleur de sa tâche sitôt la cinglante défaite de sa troupe face aux réservistes du Lille LOSC Métropole (0-10) Une « claque » qui fait suite à la … gifle survenu précédemment à Douai où son groupe avait déjà trébuché (1-4)

« Que dire au terme de cette rencontre à sens unique ? Pas grand-chose excepté que l’adversité du jour n’évolue pas dans la même cour que la nôtre. Les filles ont fait le dos rond mais les vingt dernières minutes de chaque mi-temps sont apparues très compliquées. Et nous payons cash la débauche d’énergie consentie. Surtout que les moindres hésitations ont été habilement exploitées par les belles individualités lilloises. Si le score fait mal, il demeure malheureusement logique… » confiait encore Sébastien Héreau. Dont la désormais préoccupation est d’être « exact au rendez-vous des confrontations pour le maintien »

Optimiste, l’intéressé compte sur le sursaut d’orgueil d’un groupe qu’il continue à affirmer « perfectible »

  • LONGUEAU. Stade Emile Noël. Lille LOSC Métropole « B » bat ESC Longueau 10-0 (5-0)

Arbitre : M. Philippe assisté de MM. Flicourt et Lemaire. Temps estival. Bonne pelouse.

ESC LONGUEAU : Jégo ; Rose, Boulard, Spicher, David, Delval, Schmeck, Hericotte, Steabler, Degrez, Santerre, Billon, Kikou, Matifas.

Les deux formations, l’ESC Longueau en rouge, avant la rencontre

Fabrice Biniek

Crédit photos : Facebook Amiens SC féminine, ESC Longueau féminin, Amiens Porto féminin.




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.