BALLON AU POING : Les forces en présence…

0
556

Avant de décrire dans le détail les forces en présence, une précision technique sur le déroulement des rencontres est nécessaire :

A l’exception des 4 équipes de Deuxième catégorie qui feront l’objet d’un tirage au sort pour déterminer l’ordre des 2 demi-finales, (1 contre 2 et 3 contre 4) toutes les autres formations (Minimes, Cadets, Juniors,  Première A , Première B et Excellence) se rencontreront selon le système des « play-off », le premier d’une poule étant opposé au second de l’autre poule de la même catégorie.

Chez les minimes, l’affrontement lors de la première demi-finale opposera Talmas à Toutencourt  et dans l’autre demi-finale, Raincheval à Forceville. Ces duels seront serrés, les joueurs de l’équipe Templemartienne : Esteban Tabary, Florent Degezelle,  Hugo et Tom De Witasse-Thezy, Titouann Lamotte, Pierre Carlier et Lucas Outrebon seront redoutables face à Toutencourt qui jouera pleinement sa chance, cette formation est composée de Arthur Choquet, Gabin Fardel, Evan  Baudrenghien, Ethan Labateux, Thomas Robillard, Axel Labateux, Enzo Gueugnon et Anaïs Guyon. Dans la seconde demi-finale, les jeunes de Forceville sont prometteurs, ce sont eux qui ont comptabilisé le plus grand nombre de points à l’issue de leurs douze journées de championnat. Il s’agit d’Antonin Saveyn, Mathéo Renard, Tom Leclerc, Axel Bélison, Lucas Andrieu, Joris Panet et Lorenzo Lefebvre. Raincheval, appliqué et déterminé, alignera Oscar Saint-Solieux, Enzo Le Gruiec, Maël Charon, Noé Joly, Auxane Delplanque et Nathan Stockman.

Les demi-finales cadets verront s’affronter les quatre formations suivantes : Raincheval-Toutencourt et Beauval- Terramesnil. Raincheval comptera sur des compétiteurs déjà chevronnés, Lukas et Enzo Ruin, Axel Bouchez, Enzo Debroy, Cyril Joly et Baptiste Charon. Toutencourt possède aussi des talents en herbe et s’appuiera sur Lucas et Baptiste Nigaut, Robin Houssé, Mathias Bazin, Marceau Lemaitre, Iléana Laurent et Maël Vézard.

Beauval, une équipe très compétitive, fera jouer Marion Niquet, Teddy Miranda, Lilian Bécard, Melvyn et Kelly Haboury et Louis Roucou. Terramesnil a survolé son championnat et possède de réelles chances avec Corentin Roinet, Marius Beaudoin, Clément Petit, Nicolas Normand, Noan Leleux et Nathan Lelong.

En junior le titre pourrait revenir à Senlis le Sec, assez nettement dominateur sur l’ensemble des douze concours du championnat. Les jeunes Senlisiens ont pour noms Allan Dufour, Andy Cauet, Quentin Gourdel, Emilien Rouvillain, Valentin Poquet et Charles Degenne. Cependant Hérissart et Beauval peuvent également prétendre gagner le drapeau, ces deux formations ont déjà eu l’occasion de s’imposer face à Senlis au cours de la saison. Hérissart tenant du titre, fera jouer Maxime Cauet, Logan Bocquillon, Allan Roucou, Pierre Pataut, Clément Godebert et Titouan Hugo. Beauval est prêt à conquérir  le drapeau et pourra compter sur Andy Escal, Hugo Haboury, Maxime et Adrien Delhommelle, Gérard Choquart et Alexandre Poiré.

En deuxième, le dernier carré sera composé de Beauval Escal, Beauval Le Gruiec, Franvillers et Rainneville. Parmi ces quatre demi-finalistes ce sont les éléments de Franvillers qui ont le plus maitrisé leur poule, Franvillers qui a donc dominé aisément les débats dans son secteur, fera évoluer des joueurs doués qui, tous les six, livrent au bout : Pierre Débart, Michel Eslan, Laurent Brocvieille, Romain Vasseur, Jean-Michel Sagez et Richard Delamaide. Beauval  alignera Cédric et Patrick Le Gruiec, Florian Fafet, Florian Goossens, Mickaël Bécard et Xavier Lermechin, des joueurs d’expérience, volontaires, adroits et solides. Rainneville a le potentiel pour remporter le drapeau avec des joueurs de la qualité de Loïc, Martin et Thomas Masset, Nicolas Bécard, Alexis Gentilini et Lilian Routier. L’autre équipe de Beauval a attendu le tout dernier concours pour être assurée d’aller à La Hotoie où elle peut aussi très bien s’imposer. Nicolas et Stéphane Escal, Vincent Poiré, Thibaut Saint, Thibaut Tellier et Nilton Loureiro sont très expérimentés.

La première B mettra aux prises quatre équipes, d’abord Albert Lespinasse contre Lucheux et ensuite Acheux en Amiénois face à Beauquesne. Les forces paraissent sensiblement égales, peut-être à l’exception de Beauquesne qui a survolé sa poule dès le début du championnat. Albert, dont la société a entamé  son renouveau est une équipe prête à s’imposer à La Hotoie avec Yoann Lespinasse, Dimitri Roussel, Aurélien et Benjamin Gérin, Bryan Hié et Albert Allart. Lucheux est aussi un candidat sérieux au drapeau, la formation se présentera avec des joueurs aptes à gagner : Jérôme et Olivier Peloux, François Poiré, David Honoré, Antoine Fouret, Fabrice Clergé et Alain Caron. Acheux en Amiénois s’appuiera sur des joueurs adroits et volontaires : cette formation possède un effectif de qualité avec Logan et Bruno Andrieu, Olivier Decloquement, Aurélien Fardel, Tristan Trinquart et Fabien Renoir. Beauquesne sera composée de Bryan Moreau, Antoine Goossens, Samuel Chabredier, Dylan Thallot, Pascal Lelong, Cyril Dieppe et Albert Perrin. C’est une équipe soudée, bien capable de l’emporter.

Le championnat de première A, composé de deux poules a désigné les quatre prétendants au drapeau de cette catégorie. Pour accéder en finale, Toutencourt Briault croisera la route d’Englebelmer et Talmas celle de Rainneville. Toutencourt a fini très fort son championnat. Leur fond est puissant, Jérôme et Ludovic Briault, Thomas Vielle, Benjamin Fromentin, Anthony et Eric Prud’homme n’ont rien à envier aux meilleurs, c’est clairement un candidat sérieux au drapeau.

Englebelmer dont on a très nettement senti la montée en puissance depuis quelques semaines, possède des joueurs de talent : Gautier Dauthieux, Nicolas Cauet, Clément Delgorgue, Morgan Petit, Théo Bouvet et Jordan Thuillier.Talmas se présente avec Guillaume Dercourt, Thibaut Modeste, Eric Fourdrain, Jean-Baptiste Caron, Romain Dupont, Samuel Prévot, Jérôme Outrebon et Julien Tabary. Ce sont tous les six des joueurs aguerris, compétiteurs de haut niveau voire très haut niveau, bien unis, ils peuvent conquérir le drapeau. Rainneville, compte parmi les meilleures équipes, elle  évolue avec Antoine Masset, Romain Delattre, Grégory  Cauet, Jérémy Vanherpe, Johan Famechon et Valentin Froment, c’est une formation qui peut se révéler redoutable.

En Excellence, les rencontres en  demi-finales verront Beauquesne B se mesurer à Forceville tandis que Beauval  sera confronté à Louvencourt. Beauval tenant du titre, a été l’incontestable leader de sa poule ; sous l’impulsion de David Asselot, décisif dans tous les jeux, avec Cédric Derny, foncier chevronné, La Fraternelle peut revendiquer les faveurs du pronostic. Teddy Rigaux, Nicolas Rousselle, Sébastien Haboury et Jérôme François, très habiles, sont également de redoutables compétiteurs. Beauquesne pourra de son côté compter sur sa jeunesse et l’osmose réalisée depuis fort longtemps entre ses six joueurs, Nul doute que les Antoine Bouvet, Jordy Boulanger, Mathieu Petit, Tony Rigaux, Sébastien Lemaire et Benoît Petit, tous pétris de talent et un peu chez eux à La Hotoie, auront à cœur de terminer leur saison en apothéose . Forceville, l’équipe sans conteste la plus puissante peut, si elle est « dedans » l’emporter en finale. Clément Dignocourt au fond, aux livrages et aux renvois sans conteste, les plus longs des ballodromes ; devant lui David Panet et Fabien Quequet, sont tous les deux à même de délivrer eux aussi des coups extrêmement longs, ils peuvent faire la différence. Ils seront aidés par Cyril Noiret, Franck Dubuffet et Vincent Dignocourt, parfaitement capables de poser et d’empocher une chasse gagnante. L’expérience, la sagesse et la régularité de Louvencourt lui permettent de prétendre également au sacre en fin de journée. Cette formation a reçu cette année le renfort très appréciable des frères Sébastien et Benjamin Lobel, talentueux et expérimentés. Jean-Baptiste Pécoul, le foncier gaucher au palmarès exceptionnel, ne met pas de « dehors », Olivier Pécourt dispose toujours d’une très bonne volée, Eddy Charron est un gagneur, Jérôme Pécoul, Philippe et Vincent Tilloloy forment une corde très subtile et depuis longtemps habituée de La Hotoie.

BALLON AU POING :

Mercredi 15 août. Amiens, esplanade de La Hotoie à partir de 8 heures.

Lors des phases finales du championnat de France : une journée entière de compétition en vue de l’attribution des 7 drapeaux fédéraux.

Les équipes suivantes sont qualifiées.

Minimes: Forceville, Raincheval, Talmas et Toutencourt.  

Cadets : Beauval, Raincheval, Terramesnil et Toutencourt.

Juniors : Beauval, Hérissart et Senlis le Sec.

Deuxième : Beauval E, Beauval LG, Franvillers et Rainneville.

Première B : Acheux en Amiénois, Albert L, Beauquesne et Lucheux.

Première A : Englebelmer, Rainneville, Talmas et Toutencourt B.

Excellence : Beauquesne, Forceville, Beauval et Louvencourt.

BALLON AU POING : Le 15 août, le rendez-vous immanquable !



  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.