Matthieu Decle, ancien rider et fondateur de l’Amiens Câble Park, qui accueille régulièrement des grands noms du wakeboard mondial à l’image de Roman Styczen, a annoncé que le spot de Dreuil-lès-Amiens accueillera le 22 septembre la coupe de France de wakeboard.

 

Le spot est devenu en quelques années un lieu incontournable de la pratique du wakeboard dans le Nord de la France. En recevant une nouvelle fois un événement national, l’Amiens Câble Park continue de participer au développement de ce sport de glisse autant au niveau local que national. À l’occasion de cette annonce, Matthieu Decle a accepté de répondre à nos questions.

 

Vous allez accueillir en septembre la CDF de wakeboard dans le lieu que vous avez vous-même créé de toutes pièces, qu’est ce que cela vous fait ?

C’est toujours quelque chose de fort. Il y a 2 ans en octobre 2016 nous avions déjà accueilli une manche de la coupe de France. C’est un grand rendez-vous à la maison mais ma fierté c’est surtout de voir tous nos riders s’entraîner et évoluer au sein de l’ACP. Le spot est là pour les mettre au défi lors des entraînements. On a une grande diversité de riders, masculins et féminins dans à peu près toutes les catégories et c’est pour eux qu’on travaille durant la saison.

 

Comment cela s’est-il passé ? Est-ce que vous étiez en concurrence pour accueillir cette journée ?

Les clubs sont candidats pour accueillir des épreuves de la compétition. Les meilleurs spots sont retenus et c’est la fédération qui prend la décision. La décision a été prise il y a longtemps et donc nous le savions depuis quelques temps. Malgré tout le programme était chargé ces derniers mois et nous devions traiter les compétitions une par une. Aujourd’hui on peut pleinement se lancer la préparation du rendez-vous.

 

Comment va se dérouler la journée ? 

On attend entre 80 et 90 riders venus de toute la France. Plusieurs catégories seront présentes et s’enchaîneront, les U13, U16 (entre 18 et 30 ans), MASTER (entre 30 et 40 ans) et les catégories vétérans. La journée commencera tôt et se finira avec la remise protocolaire des médailles en début de soirée.

 

Est-ce qu’on verra y des locaux ?

Oui on verra pas mal de locaux et régionaux. Des amiénois du club seront évidemment présents à cette journée mais aussi des riders de la région comme Compiègne ou Lille. Ce sont des clubs à proximité donc c’est toujours sympa de les accueillir.

 

Est-ce que la fédération peut vous demander de modifier le parcours déjà existant ?

Oui le parcours peut tout à fait être modifié aux besoins de la compétition. Un directeur technique national vient sur place quelques semaines avant le rendez-vous et examine le lieu. S’il y trouve des changements nécessaires alors nous devrons changer l’organisation du parcours. Mais pour l’instant nous n’avons pas eu besoin de le faire lors des dernières réceptions.

 

Cette journée c’est aussi un tremplin pour le spot et pour le wakeboard local ?

C’est une satisfaction. Avec Stéphane (co-fondateur), on a toujours en nous l’esprit de compétition. On essaye toujours de s’améliorer pour nous et pour tous ceux qui viennent s’entraîner. C’est une des valeurs qu’on essaye de donner aux riders qui viennent au spot pour progresser et performer.

 

Il y aura de l’ambiance à cette journée ?

Je pense que cette journée sera que du plaisir. On aura un super spectacle sur l’eau et on fait venir un DJ pour la journée. La musique c’est bien pour la foule mais ça booste aussi les riders lorsqu’ils doivent effectuer les figures. Il y aura aussi de quoi se restaurer. Ça sera un super événement.

 

Propos recueillis par Benjamin Poupart

 

Crédit Photo : Amiens Câble Park

 

À lire aussi >>

WAKEBOARD : Roman STYCZEN, un palmarès et des ambitions




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.