Durant l’intersaison, la rédaction de GazetteSports s’affaire à la rétrospective de la saison 2017-2018 des clubs de la métropole. Douzième épisode en ce jeudi, avec un retour sur la descente des Ecureuils en roller-hockey.

Chute inévitable

Ils avaient échappé de très peu au pire la saison passée, ils n’ont, cette fois, pas réussi à se sauver. Un an après un maintien acquis à la dernière journée, les Ecureuils ont connu une nouvelle saison galère, achevée à la dixième et dernière place de Ligue Elite, synonyme de relégation en National 1.

Pourtant bien lancés avec un succès obtenu à Epernay (7-6), les Amiénois subissaient toutefois cinq défaites consécutives derrière cette victoire initiale. L’exercice compliqué était bel et bien lancé. Les Samariens parvenaient malgré tout à prendre un succès contre Paris XIII, concurrent au maintien, pour se relancer.

Trop courts

Las, le RSA concédait à nouveau sept défaites d’affilée. Parfois frustrantes, comme contre Grenoble (7-8) ou Epernay (5-9), parfois sans contestation, à l’image des matches contre les ogres Garges (1-12) ou Rethel (3-11). Le spectre de la descente se rapprochait alors fortement pour une équipe souvent trop courte en nombre pour décrocher plus de points.

A quatre journées de la fin, chaque défaite serait quasiment synonyme d’échec pour le maintien. Les Picards s’imposaient contre Bordeaux (6-4) et pouvaient toujours y croire. L’embellie était de courte durée, deux défaites, à Paris (5-1) et contre Caen (6-8), dans un match plus que frustrant, sonnaient le glas d’Amiens en Ligue Elite.

Pour la première fois de son histoire le Roller Skating Amiénois quitte donc la Ligue Elite, une première dont le club se serait sûrement passé. Amiens peut toutefois compter sur une formation de qualité pour retrouver les sommets dans les saisons à venir.

Crédits Photo : Romain Gambier – Gazette Sports

A lire aussi >>

RETRO : Encore raté pour le RC Amiens !




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.