Vallerey c’est fini !
La piscine Vallerey ferme définitivement

Ouverte depuis 1974, la piscine Georges Vallerey ne rouvrira pas ses portes au regard du coût de remise en état et de l’ouverture en 2019 du centre aquatique Aquapole

Lors d’une conférence de presse, vendredi 13 juillet, Alain Gest, Président d’Amiens Métropole a annoncé, en accord avec Brigitte Fouré, Maire d’Amiens, la fermeture définitive de la piscine Georges Vallerey.

En service depuis 1974, la piscine Georges Vallerey, du nom du champion de natation qui a participé aux jeux Olympiques de Londres en 1948, est arrivée en bout de souffle.

Dans un premier temps, la réouverture du bassin le 1 er septembre, demandait une remise en état  avec un budget  estimé  à 200 000€ pour la vidange et divers travaux de réparation ainsi que le recrutement de cinq personnels non permanents. Or à moins d’un an de l’ouverture de l’Aquapole,  Amiens Métropole, par la voix de son président, a décidé de cesser l’exploitation de la piscine Vallerey.

photo : Amiens Metropole – Laurent Rousselin

« Cette décision a été prise au regard de l’état de l’équipement, simplement maintenu sous perfusion depuis des années, mais dont l’absence de travaux d’ampleur pendant de trop longues années rend aujourd’hui la dégradation irréversible. La première responsabilité des élus est de veiller à l’entretien du patrimoine de la collectivité. Ce qui en l’occurrence n’a pas été réalisé».

En 1996, afin de suivre la réglementation, une mise en conformité des circuits hydrauliques a été réalisée ainsi que des travaux réfection de la couverture, le désamiantage, la mise en place d’un éclairage et d’un faux plafond dans la halle des bassins. Depuis cette date aucune réhabilitation profonde n’a été entreprise.

photo : Amiens Metropole – Laurent Rousselin

En juin 2012, un dossier BAM décrivait la piscine comme « vieillissante avec des installations qui se dégradent d’où un inconfort des utilisateurs ». Ce rapport préconisait des travaux urgents, mais évoquait aussi une réhabilitation plus large estimée à 5 millions d’euros. Seuls les travaux urgents ont été retenus (montant de 170.000 euros), notamment pour colmater les fuites d’eau, renforcer les menuiseries.

En 2013,  Amiens Métropole a lancé un audit des équipements sportifs. Les conclusions du cabinet TB Maestro, chiffrait  à 3,02 millions d’euros le déficit d’entretien. Ce diagnostic a confirmé le choix d’Amiens Métropole de lancer en 2017  la construction d’un nouveau centre aquatique moderne, plutôt que de réhabiliter l’actuelle piscine Vallerey.

La direction des sports travaille activement pour répartir entre les deux équipements en fonctionnement (Le Coliseum et Le Nautilus)  les créneaux d’utilisation des différentes catégories d’utilisateurs de Vallerey (scolaires, clubs de natation, individuels).




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.