En l’espace de quelques jours, l’actualité sportive nous offre sur un plateau deux histoires retentissantes et qui sont liées au sport de haut niveau évidemment mais aussi aux problèmes de dopage.

L’un est un grand champion cycliste Chris Froome, vainqueur de plusieurs Tours de France et du Tour d’Italie cette année. L’autre est champion olympique de boxe en poids lourd, la catégorie la plus huppée et s’appelle Tony Yoka.

L’un a pris un produit interdit et l’autre n’a rien pris mais ne s’est pas présenté trois fois de suite afin de subir un contrôle anti dopage. Et les sanctions sont tombées: Chris Froome n’est pas suspendu et il va pouvoir s’aligner samedi au départ du Tour de France. Quant à Tony Yoka, il a appris ce jeudi qu’il était suspendu un an ferme. Une période très longue même si Yoka va faire apppel non pas devant une instance sportive mais le Conseil d’Etat. Tout simplement.

Alors évidemment on va beaucoup commenter dans les chaumières ces deux décisions complètement différentes. Les deux hommes ne se connaissent pas mais il semble que leur situation ait  quelque chose d’anormal. Car comment peut on suspendre un sportif pour la raison bien simple qu’il ne s’est pas présenté par négligence pour subir un contrôle antidopage?

Et comment laisser prendre le départ du Tour de France Chris  Froome qui selon l’ Union Cycliste Internationale  a subi un contrôle antidopage anormal ce qui ne veut pas dire que le produit était autorisé..

Dans les deux cas, il y a incontestablement une bataille d’avocats.

Aujourd’hui les grands champions ont non seulement un agent ou un manager mais aussi un ou plusieurs avocats sur qui,  ils vont s’appuyer et savoir jusqu’où ils peuvent aller. Dans l’immédiat, la conclusion est simple: Froome peut gagner un nouveau Tour de France et Yoka ne va pas boxer durant un an, ce qui signifie beaucoup d’argent perdu pour ceux qui ont misé sur lui, à commencer Canal-Plus.

Mais il est parfaitement possible que prochainement, Tony Yoka se voit autorisé à boxer plus tôt que prévu et que Chris Froome ne finisse par tomber, compte tenu de l’acharnement employé par certains pour le « descendre ».

En sport, tout va très vite et la vérité du jour n’est pas toujours celle du lendemain.

 

Lionel Herbet

 

Crédit photo : DR

 

 




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.