Certes, nous sommes en pleine Coupe du Monde de football mais  il ne faut pas oublier que le cyclisme est plus que jamais d’actualité. Ainsi, dimanche prochain, vont se disputer les championnats nationaux sur route et pour ce qui concerne la France, Arnaud Demare va remettre son titre en jeu.

 

Le Beauvaisien semble bien armé pour conserver sa couronne. D’abord, parce qu’il est en forme comme en témoigne sa récente victoire acquise dans une étape du Tour de Suisse. Ensuite, parce que le circuit proposé est roulant avec une arrivée devant normalement sourire à Arnaud Demare. Même si ses adversaires n’ont pas abandonné toute ambition et nous pensons surtout à son ennemi intime et ancien équipier de la FdJ Nacer Bouhanni, l’actuel porteur du maillot tricolore sera bel et bien le favori dimanche prochain.

Nacer Bouhanni  est le mal aimé du peloton y compris au sein de son équipe Cofidis. Mais cet amoureux de la boxe est un revanchard et qui depuis quelques semaines, s’est remis à gagner des courses. Bouhanni va jouer dimanche prochain sa saison et peut-être son avenir tout simplement.

 

Une semaine plus tard, le Tour de France prendra son envol et beaucoup de questions se posent avant même que Christian Prudhomme, le grand patron d’ASO, ne lève le drapeau. Un Français est-il en mesure de l’emporter et de rejoindre ainsi au palmarès Bernard Hinault ?

À notre humble avis et compte tenu du forfait de Thibault Pinot qui a besoin de se refaire une santé après sa terrible défaillance dans le Giro, la meilleure chance repose sur les épaules de Romain Bardet. Il est rare qu’une équipe présente  sa composition trois semaines avant le départ et Romain Bardet sait qu’il pourra compter sur des garçons qui vont l’encadrer et lui faciliter la tache. Car dans le cyclisme moderne, nul ne peut remporter un des trois grands Tours,  s’il ne dispose pas d’une équipe solide autour de lui.

Elle est loin l’époque où un Charly Gaul pouvait, parce qu’il était un formidable grimpeur, remporter le Tour de France, sans aucun équipier à ses côtés. Toutefois, Bardet sait qu’il doit progresser dans le contre la montre s’il veut gagner le Tour.

 

Au fait, les médias ont fait l’impasse sur les récentes déclarations de Bernard Hinault  qui souhaite que les coureurs fassent grève afin de protester contre la présence de Chris Froome au départ du Tour.

Cette information a été relayée par les réseaux sociaux qui sont du même avis qu’Hinault. Sera-t-il écouté?

Nous n’en sommes pas certains. L’UCI n’a pas l’air de vouloir suivre le Blaireau. Il est vrai que s’attaquer à la formation de Sky relève de l’impossible. Sky est très riche et possède les meilleurs avocats et de ce côté, l’UCI n’est pas en situation de force. Alors,  il nous semble bien plausible que Chris Froome sera au départ du Tour de France. Il est vrai qu’il est, selon la justice, présumé innocent. Même  si autour de lui, il inspire plus la défiance que la confiance.

Enfin, et c’est un  triste  constat qu’il nous faut dresser. Rémy Di Gregorio est un  ancien professionnel de Cofidis et de la FdJ et il risque prochainement de se retrouver en prison. Non pas parce qu’il s’est dopé mais parce qu’il est entré dans un système de vente et achats de produits interdits.

 

Comment voulez-vous que le grand public puisse  croire encore que le cyclisme professionnel est un sport propre ?

Tout cela par la faute de Di Grégorio mais aussi de bien d’autres moins connus que le coureur marseillais ?

 

Lionel Herbet

 

Photo d’illustration – Crédit photo : DR




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.