Déjà champion de France en classe C la saison dernière, Kamal Rafrhadi du Muaythaï Amiens a récidivé en s’imposant avec brio le 2 juin dernier à Colombelles chez les moins de  67kg dès sa première saison en classe B. Le jeune homme de 24 ans effectue depuis trois ans un retour en grâce. Et ce n’était pourtant pas gagné d’avance.

À l’assaut des pros

Kamal foule les rings du MuayThaï Amiens dès l’âge de 9 ans, et ce pendant 7 années. Son père étant ami avec l’entraîneur du club Didier Jumel, la connexion s’est faite très facilement. Mais aux alentours des 16 ans il arrête. Commence alors une période dont Kamal nous a avoué ne pas être du tout fier. À l’image de pas mal de jeunes de son âge, il délaisse son sport et tombe dans des « bêtises », comme il les a lui-même qualifiées. Heureusement il en sort cinq ans plus tard en retrouvant des rings de muay thaï qui lui permettent de se défouler et de sortir du quotidien.

Le combattant amiénois, qui possède pour modèle dans le muay thaï le néerlandais Ramon Dekkers, l’un des plus grands combattants non-thaïlandais de l’histoire, aimerait poursuivre sa progression et, tout comme Valentine Roger, intégrer la classe A. Il s’est notamment fixé l’objectif de le faire avant les deux prochaines années. Pour cela il ne lui manque que trois victoires, lui qui dans sa jeune carrière possède déjà un très bon bilan de 9 succès pour seulement 1 nul et 1 défaite. De quoi présager que s’il continue avec autant de sérieux il atteindra forcément son but.

En parlant de but, Kamal, aujourd’hui agent polyvalent aux Astelles, aime également jouer au foot et court pour se maintenir en forme lors des vacances. « Il faut toujours être prêt », nous a-t-il confié. Il est aussi un jeune homme qui pour se détendre adore sortir de l’ordinaire et rêverait de voyager jusqu’à Dubaï. « Ce serait pas mal pour un combat », souriait-il. D’ici à pouvoir combattre à Dubaï, Kamal tentera de s’imposer au niveau national en classe A la saison prochaine, toujours bien épaulé par son coach Didier Jumel et ses coéquipiers. N’en finissant plus de faire rayonner le club à l’échelle hexagonale.

Esteban NOMINE

Crédit photo : Didier Jumel – Muaythaï Amiens

À lire aussi >>

MUAY THAÏ : Valentine Roger, retour gagnant




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.