Après une année blanche à cause d’une grave blessure, Valentine Roger, licenciée du Muay Thaï Amiens, est revenue cette saison et a décroché le titre championne de France classe B des -51kg.

Un esprit sain dans un corps sain

Valentine a commencé le Muay Thaï il y a presque six ans, encouragée par un autre champion local, Numa Decagny, champion du monde classe B en 2014. Dès le début elle s’est entraînée avec Didier Jumel à l’Amiens Muay Thaï. En six ans elle a donc progressé au fil des classes pour finalement s’imposer au niveau national en classe B cette année. Désormais elle ambitionne une montée en classe A où elle pourrait se mesurer à des professionnelles.

Inspirée par la légende thaïlandaise Saenchai ou encore par la Britannique Iman Barlow, la combattante Amiénoise s’était auparavant essayé à la natation ou encore à l’athlétisme et plus spécialement au demi-fond. Désormais entièrement dédiées au Muay Thaï, pour lequel elle s’entraîne au moins dix heures par semaine, elle ne court que pour se maintenir en forme lors des périodes de pause.

Après sa blessure la jeune combattante de 26 ans, également professeur des écoles, a repris le chemin des ring plus affamée et déterminée que jamais. Dotée d’un esprit sain dans un corps sain elle ne s’est pas précipitée sur la Toulousaine Margaux Izac, le 5 mai dernier, et a effectué un travail de sape sur son adversaire pour devenir championne de France aux poings à l’unanimité.

 

Ce qui ne l’empêche pas de garder les pieds sur terre. La jeune femme, a qui il ne manque que quelques victoires pour s’attaquer à la classe A, préfère en effet « prendre échéance par échéance », tout en gardant ses objectifs bien en tête. Valentine devrait tout de même poursuivre son ascension la saison prochaine, toujours sous les ordres de Didier Jumel, et continuer de symboliser la réussite de l’Amiens Muay Thaï.

Esteban NOMINE

Crédit photo : Adilio Sanchez

 




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.