Après la victoire des siens 35-19 contre les Centaures de Grenoble, le coach des Spartiates, Steeve Guersent, tout fraîchement champion de France de Deuxième Division, était évidemment très heureux et surtout très fier de son groupe.

Qu’est-ce que vous ressentez après avoir gagné un titre après lequel vous courez depuis quelques années ?

Que du bonheur, que du plaisir ! Une vrai fierté pour tout le groupe, les joueurs, les coachs, qui ont œuvré avec moi. Et puis pour tout le club, tous les gens, les dirigeants, les bénévoles qui bossent toute l’année dans l’ombre et qu’on ne voit pas. C’est pour eux, pour le public, pour la ville d’Amiens. Ça faisait cinq ans qu’on était descendus, on commençait à trouver vraiment le temps long. On s’était dit que cette année on avait un bon groupe et que l’on allait prendre les matchs un par un, que l’on verrait où cela nous mènerait même si on avait des ambitions. Aujourd’hui on gagne la finale avec la manière et on est vraiment fiers.

Justement vous avez disputés trois magnifiques matchs lors des phases finales devant votre public…

C’est pour cela qu’on avait expliqué aux gars qu’il était important de finir premier de la poule, afin justement de pouvoir recevoir. On a vu la différence sur 2-3 matchs avec le public qui pousse. On ne sait pas ce qui se serait passé si on avait été jouer à l’extérieur mais en tout cas on aurait pas eu la fête que l’on a eu ce soir. Et vraiment trois beaux matchs de playoffs,  avec une première rencontre où on a un peu ronronner contre un adversaire qui était à notre portée, ensuite on est vraiment montés en puissance et je suis vraiment fier de cette équipe.

Ce soir au cours du match on a pu entrevoir pas mal de signes qui laissaient présager que la victoire ne pouvait que vous revenir…

C’est simplement le résumé de la saison. On a été épargnés par les blessures, on a eu des petits coups du destin qui nous ont aidés. Je repense à la défaite aux Corsaires où on passe deuxièmes de la poule. Et puis personne ne s’attendait à ce qu’ils aillent perdre aux Pionniers, et le destin a fait qu’on a récupéré l’avantage du terrain. À partir de là on s’est dit qu’il ne fallait plus trop jouer avec la chance et le destin, et vraiment maîtriser ce qu’on voulait faire, et les gars ont répondus présents.

C’est très beau pour vous de remonter sur un titre, mais la saison prochaine s’annonce maintenant compliquée…

Ça va être dur, on va jouer dans la cour des grands, l’Élite, avec des équipes rapides, physiques, du moins autant que nous. La préparation tactique va être importante, mais dès la reprise en septembre la préparation physique le sera aussi. Parce que là on va avoir de grosses oppositions et on peut perdre quelques morceaux sur la route. L’an prochain l’objectif va être clair : être compétitifs, prendre les matchs un par un, et se maintenir. On va retrouver les Corsaires, l’objectif c’est de les battre deux fois, si on le fait on est quasiment certains de se maintenir. Après on pourra jouer libérés et aller tenter des coups chez les plus gros on aura rien à perdre. Mais comme pour cette saison, ce seront le travail et la rigueur qui feront qu’on aura des résultats et rien d’autre.

Propos recueillis par Esteban NOMINE

Crédit photo : Leandre Leber – GazetteSports

À lire aussi >>

FOOT US : La prestation XXL des Spartiates !

 




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.