FOOTBALL : Les féminines de l’Amiens SC gardent leur couronne

0
351

Après le challenge régional conquis face à l’AS Beauvais-Oise (3-0), les filles d’Hicham Andasmas ont conservé la garde du trophée départementale en disposant de l’Amiens Porto (4-0).

 

 

 

 

L’Amiens SC touche au but

La (dernière) marche s’est finalement révélée trop élevée pour l’Amiens Porto ! Et les demoiselles placées sous la responsabilité de Hacène Kichou ne sont donc pas parvenues à stopper celle triomphante de l’Amiens SC (4-0) Qui, au terme d’une finale de Coupe de Somme, opposant deux formations de niveau « Régionale 1 », s’est assuré la garde d’un trophée dont il avait déjà en sa possession. Sous une chaleur… éprouvante, les unes comme les autres découvraient des difficultés à souffler le show. Seul un joli mouvement collectif amorcé par Vlieghe, relayé par Soyer avant d’être ponctué par Tellier Bouazni plantait gentiment le décor. Infructueuse tentative à laquelle l’Amiens Porto répliquait timidement par quelques petites escarmouches. Alertée par Bitam, Jacques étrangement esseulée côté gauche offrait toutefois l’opportunité à Martin de se mettre en évidence (16e).

Cadenassé et sans véritable saveur, ce derby laissait (trop) fréquemment un goût d’inachevé. Acceptant – comme souvent – de laisser la main à son adversaire, l’Amiens Porto était cependant tout près de se faire « taper sur les doigts » Après que Vlieghe ne se soit écroulée dans la surface de réparation… sans que l’homme en noir ne s’en soucie (33e), Cabaret échouait dans son duel avec Arhamouz (39e)

Leïla Seret puissance trois

Double rappel à l’ordre pour les partenaires de Margaux Louchet qui, à force de rompre, allait finalement craquer. Sollicitée sur une frappe lointaine d’une remuante Tellier Bouazni, le dernier rempart de l’Amiens Porto ne pouvait que repousser cette tentative dans les pieds d’une Cabaret qui n’en demandait pas tant (1-0 ; 41e) ! Sans puiser dans ses réserves, les protégées de Hicham Andasmas venaient toutefois de faire le plus dur, déflorer le tableaud’affichage et surtout concrétiser son ascendant psychologique à la pause. Car l’entracte n’allait modifier en rien le scénario d’une mise en scène au dénouement devenu presque évident. Appuyant sensiblement sur l’accélérateur, l’Amiens SC affirmait son emprise sur la rencontre, aux dépens d’un adversaire ayant abandonné semble-t-il ses illusions au vestiaire.

A l’origine d’un festival, Seret parachevait le bel ouvrage en trompant une Arhamouz ayant à multiples reprises retardée l’échéance (2-0 ; 65e). La tête dans le seau, les filles de l’Amiens Porto buvaient le calice jusqu’à sa lie. Libre de tout marquage, Tellier Bouazni servait (sur un plateau) la virevoltante Seret, ravie de s’approprier le premier rôle. A point nommé, elle catapultait le cuir au fond des filets, alourdissant la note (3-0 ; 82e). Sur celui du succès, l’Amiens SC contraignait son rival à prolonger le chemin de croix. Seret profitait de l’occasion pour signer un coup de trois en disposant de Arhamouz, pourtant irréprochable, d’un plat du pied (4-0 ; 89 e ). La messe était dite…depuis bien longtemps pour l’Amiens Porto, son adversaire apparaissant aux anges avec un nouvelle distinction tombée dans son escarcelle. Quelques jours après avoir conquis celle régionale.

Hicham Andasmas (Amiens SC) : «Que retenir de cette confrontation ? A vrai dire, peu de choses excepté le résultat… Les filles ont manqués d’intensité, ont fait preuve d’approximation. Cependant, l’essentiel est acquis et elles peuvent partir en vacances avec la satisfaction d’un dernier travail accompli».

Hacène Kichou (Amiens Porto) : «La tâche était compliquée avant coup, elle s’est révélée insurmontable dès que nous avons encaissés ce premier but. L’équipe a beaucoup donné cette saison et la fraîcheur nous a fait défaut. L’absence de Marion Catteau, suspendue, et d’Ophélie Vaquier, blessée, sont également à déplorer. Ce trophée se refuse à nous une fois encore, c’est rageant je l’admet mais il est difficile d’émettre des regrets au terme de cette rencontre… ».

Fabrice BINIEK

Crédit photo : Fabrice BINIEK

Amiens SC – Amiens Porto: 4-0 (1-0)

FLIXECOURT, Stade Christian Saint

AMIENS SC : Camille Martin ; Camille Merle, Kassandra Brengarth, Melina Tribou, Aline Dilly, Mallory Vlieghe, Morgane Soyer, Leïla Seret, Léa Tellier Bouazni, Aurélie Caze, Malvina Cabaret, Gwenaelle Orain, Cynthia Clotilde, Marion Dheilly, Virginie Debrie, Florine Eckhout

Entraîneur : Hicham Andasmas

AMIENS PORTO : Wacila Arhamouz ; Flora Ransson, Belinda Quaghebeur, Valentine Ghaouti,
Margaux Louchet, Juliette Arnaud, Maéva Favier, Maïte Bitam, Charlotte Duriez, Camille Jacques, Clelia Dion, Corrie Rossie, Lisa Trocmé, Chloé Viozelange, Corinne Bornoville

Entraîneur : Hacène Kichou

Buts pour Amiens SC : Cabaret (41e) ; Seret (65e, 82e et 85e)

Arbitre : M. Deleau assisté de Mlle Danielle Riche et M. Flicourt

 




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.