L’Amiens STT disputait ce week-end à Vittel les playoffs d’accession en pro B au côté de Nice, Thorigné, et Issy-les-Moulineaux.

Les matches

Dans le premier match, le vendredi 1er juin, les Amiénois ont été cueillis à froid lors d’une lourde défaite 8/1 contre une équipe de Nice ultra-conquérante. Seul Yannick Vostes sauvera l’honneur contre le portugais Enio Mendes. Michal Obeslo, à côté de son ping-pong, réalise lui deux contre-performances contre Jérémy Petiot et Loïc Bobillier. Julien Indeherberg et Clément Chobeau s’inclinent eux contre deux joueurs mieux classés, notamment contre l’impressionnant suédois Simon Arvidsson.

Le lendemain, samedi 2 juin, les Amiénois redressent la barre avec la manière contre l’équipe d’Issy Les Moulineaux et s’imposent 8/2. À noter cette fois les sans faute de Yannick Vostes, d’un Michal Obeslo retrouvé, et de Clément Chobeau. Julien Indeherberg, régénéré, s’impose même de belle manière pour apporter sa pierre à l’édifice.

Le dimanche 3 juin se jouaient les rencontres décisives. Avec mathématiquement une montée en pro B toujours possible, si les Amiénois battaient Thorigné et que dans le même temps Nice s’inclinait contre Issy. Les joueurs de l’Amiens Sport Tennis de Table, peut-être enterrés un peu vite, ont livré une formidable partie contre les Bretons. Ils ne s’inclinent que 8/5 contre Thorigné Fouillard. La rencontre tourne notamment en leur défaveur après la défaite d’un excellent Clément Chobeau contre le MVP Damien Eloi 3/2, après avoir mené 2 sets à 1 ; puis avec la défaite 11/9 à la belle de la paire Chobeau/Indeherberg contre Eloi/Duran ; et enfin avec une nouvelle défaite 11/9 à la belle de Michal Obeslo sur l’espagnol Marc Duran.

Avec une victoire pour deux défaites, l’Amiens STT termine troisième de ces playoffs, derrière Thorigné (3 victoires), Nice (2 victoires), et devant Issy-les-Moulineaux (3 défaites). Une troisième place logique au vu du niveau des adversaires, d’autant que les Amiénois étaient toujours diminués par la blessure à l’épaule de Julien Indeherberg.

L’Amiens STT engrange de l’expérience

Les Amiénois sont donc repartis de Vittel rassurés sur leurs capacités, et leur niveau de jeu, après avoir fait trembler les montants en pro B 2018. Et ils rentraient également sur Amiens avec pas mal d’enseignements sur cette compétition, assez particulière, se déroulant sur 3 jours :

– L’intérêt d’être prêt, et d’évoluer immédiatement à 2000%, ce dès la première rencontre.

– L’importance d’avoir un groupe élargi : les deux meilleures équipes étant venues avec un collectif étoffé de 6 joueurs de niveau Nationale 1 voir plus, pour 4 places lors des rencontres, leur permettant de faire tourner les équipiers, et de pallier également à tout souci de blessure.

– L’intégration indispensable dans l’effectif d’un joker de calibre mondial, capable d’amener à l’équipe 3 victoires en simple, plus un double. Soit 4 points sur les 8 nécessaires à la victoire. Ce qu’aura excellemment réalisé Damien ELOI, à pourtant près de 49 ans, pour l’équipe de Thorigné Fouillard.

– Et au final l’apport essentiel d’un groupe de supporters déchaînés : ce qu’auront réalisé les 12 Amiénois ayant fait le déplacement sur Vittel, pour soutenir leurs joueurs. Ils auront (presque) réussi à mettre temporairement sous l’éteignoir les 50 supporters bretons venus porter l’équipe de Thorigné Fouillard !

Rendez-vous la saison prochaine en Nationale 1 pour repartir à la conquête de la montée en pro B.

Crédit photo : Amiens STT

À lire aussi >>

TENNIS DE TABLE : Amiens jouera sa montée ce week-end !




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.