FOOTBALL : L’AC Amiens dégringole

0
322

L’AC Amiens aura enchaîné les mésaventures jusqu’à la finale pour le maintien perdue hier face à la réserve du RC Lens (1-2). Impuissante, jamais l’équipe picarde n’a semblé en mesure d’aller décrocher son maintien.

L’ACA est passé à côté de son final

…complètement manqué ce match

« Tout était réuni pour créer quelque chose de positif, sauf les joueurs de l’AC Amiens malheureusement, qui ont complètement manqué ce match », regrettait Azouz Hamdane après la rencontre. Il est vrai que la prestation picarde ne ressemblait pas à celle d’une équipe qui devait aller chercher son maintien. À peine dix minutes de jeu et l’ACA était déjà mené. Encore une fois dans la réaction, la révolte amiénoise est, comme bien souvent, stérile. Alors que sur chaque incursion les Lensois semblent dangereux, ce n’est clairement pas le cas des locaux. Sur leurs deux meilleures opportunités, Diawara (22′) et Matondo (40′) ne parviennent pas à cadrer leur frappe, n’inquiétant en aucun cas le portier sang et or.

Au retour des vestiaires Amiens apparaît plus conquérant. Mais le problème reste le même pour la moins bonne attaque du championnat (18 buts en 30 matchs), elle ne concrétise pas. Manque d’application, de présence dans la surface, mauvais choix, tout cela handicap grandement l’ACA. On sent pourtant la défense de Lens fébrile. Et malgré l’entrée très intéressante de Nzeza (52′), l’équipe s’essouffle. À force de se casser les dents sur la défense visiteuse, Amiens se fatigue et perd le rythme. Au bord de la rupture sur chaque contre, les Samariens voient leurs espoirs anéantis lorsque Lens double la mise, en contre justement, à dix minutes du terme. C’est le moment choisi par les Picards pour partir véritablement à l’abordage mais le mal est déjà fait. Ils réduiront l’écart par Nzeza (90′) et pourront regretter de ne pas avoir mis plus de folie plus tôt dans la partie. D’autant qu’en cas de défaite prochaine de Furiani Agliani, un nul aurait pu sauver Amiens.

La qualité technique d’une très jeune équipe lensoise aura donc pris le dessus sur l’expérience et les qualités physiques de l’AC Amiens, obtenant logiquement son maintien. Loin d’être anecdotique, cette rencontre était à l’image de la terrible passe traversée par l’ACA en 2018.

Une année catastrophique

Personne n’aurait imaginé l’équipe des quartiers nord dans cette situation début janvier. Amiens avait réalisé une première partie de saison satisfaisante (6v, 2n et 7d). Mais les pensionnaires de Jean Bouin se sont écroulés en 2018 (1v, 8n et 6d) avec seulement une victoire à Arras mi-mars. En panne offensivement (7 buts marqués en 15 matchs en 2018), l’ACA avance très lentement et voit peu à peu ses concurrents directs lui passer devant. À chaque fois l’équipe rivalise avec ses adversaires, quelque soit leur classement. Mais elle perd beaucoup trop de points sur des faits de jeu.

…la catastrophique deuxième partie de saison

« Il faut malgré tout rester lucide, clairvoyant, face aux piètres prestations que l’on a pu produire cette saison et à la catastrophique deuxième partie de saison », reconnaissait le technicien amiénois après cette ultime défaite à domicile. Amiens aura notamment déçu par ses pauvres résultats à la maison, mais aussi et surtout lors de ses confrontations face à des concurrents directs au maintien. Aucune des rencontres qualifiées de « prioritaires » par le coach lui-même n’aura été remportée. Difficile dès lors de sauver sa peau. Après sept ans passés en National 2 l’AC Amiens retrouve donc logiquement le National 3.

Cruel pour tout le club

Mais cette descente fait d’autant plus mal qu’elle entraîne dans sa chute les équipes B et C de l’ACA. Leader de R1, l’équipe de Benoît Sturbois évoluera en R2. Tandis que la C, troisième de R3, devra se contenter du niveau départemental. Des relégations qui font toutefois les affaires de Longueau et Camon en R1.

L’AC Amiens passera sans aucun doute un été de remises en question avant d’attaquer la saison prochaine. Cela sans pour autant tomber dans la fatalité. La relégation semblait même être un mal pour un bien dans la bouche du président Rachid Hamdane qui entend certainement reculer pour mieux sauter.

Esteban NOMINE

Crédit photo : Leandre Leber – GazetteSports

AC Amiens – RC Lens (b) : 1-2 (0-1)

Dernière journée de National 2

Samedi 19 mai, 18 heures, Stade Jean Bouin

AC Amiens : Gningue (g.) – Villier, Corain, Martinez (c.), Youssoufa – Matondo (Kharbouchi 79′), Sagouti, Isambart (Ameur 58′) – Zobiri (Nzeza 52′), Diawara, Dilemfu

Remplaçants : Adrien (g.), Kharbouchi, Diarra, Ameur, Nzeza

Entraîneur : Azouz Hamdane

Buteur ACA : Nzeza (90′)

Avertissement : Sagouti (52′)

À lire aussi >>

FOOTBALL – Azouz Hamdane : « Ce sont les joueurs qui nous ont mis dans cette situation »




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.