Pour son ultime match de sa première saison en Ligue 1, l’Amiens SC s’est incliné face à l’Olympique de Marseille (2-1). Une défaite qui aurait pu être plus large au regard de l’entame de match ratée des Amiénois. En conférence de presse d’après-match, Christophe Pelissier retenait tout le positif de la saison écoulée, même s’il se projetait déjà sur le prochain mercato qu’il appréhende avec une certaine forme d’appréhension.

Une importante vague de départs ?

« Comme on avait obtenu le maintien depuis un mois, on a pu profiter d’un match dans une ambiance extraordinaire sans la pression du résultat, c’est toujours agréable. Maintenant, on a très mal commencé ce match. On savait qu’on allait subir un gros pressing mais à la mi-temps j’ai dit à mes joueurs que l’on avait été très naïf sur ce début de match, confie Pelissier. On a voulu jouer et relancer mais ils n’attendaient que ça pour récupérer de bons ballons. D’autant plus qu’on a fait des erreurs techniques qui nous ont coûté deux buts. Ensuite, on a pu rectifier tout ça mais il est vrai que ces vingt premières minutes nous impactent beaucoup. Alors que le temps allait jouer pour nous, avec la fatigue du match de mercredi pour l’OM, mais on n’a pas su bien gérer cette entame et ça nous pénalise pour le reste du match que l’on a même terminé en infériorité numérique. »

Reste qu’Amiens a su relever la tête après cette mise en route ô combien difficile. « En tout cas, on a joué le jeu, on voulait faire notre match. Si on n’était pas concentrés, on aurait pu prendre une raclée. A 2-0 après vingt minutes, ça peut faire lourd à la fin avec la qualité des joueurs de l’OM. Sur cette fin de saison, les organismes sont très entamés et ça devenait difficile mentalement parce qu’on n’avait plus d’objectif. C’est sûr que l’on n’aime pas perdre mais je suis satisfait de ne pas avoir pris une raclée, je suis fier du match mais surtout de la saison réalisée par les garçons, poursuit l’entraîneur de l’ASC. Après, tout le monde s’accorde pour dire que la deuxième saison est plus difficile. J’espère ne pas subir une nouvelle saignée car tout recommencer à chaque fois, c’est particulièrement compliqué. » Ce qui est sûr, c’est un bon tiers de l’effectif, entre retours de prêt et fin de contrat ne sera plus sous pavillon amiénois à la reprise de l’entraînement, le 2 juillet prochain.

Et à peine une saison terminée que la prochaine prend déjà le relais avec son lot d’incertitudes mais aussi de belles promesses, parmi lesquelles celle de voir Amiens évoluer en Ligue 1 pour une deuxième année consécutive. En attendant, place à un repos salvateur et plus que jamais mérité. Et celui-ci commence par un séjour de trois jours au Maroc, ce dimanche, afin de fêter ce merveilleux maintien.

Romain PECHON

Photo d’archive : Leandre Leber – GazetteSports.fr

A lire aussi >>

FOOTBALL : Retard à l’allumage et dernière perdante pour l’Amiens SC




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.