HUMEUR : Christophe Riblon est passé de l’autre côté

0
111
RIBLON Christophe of AG2R La Mondiale pictured after stage 19 of the 102nd edition of the Tour de France 2015 with start in Saint-Jean-De-Maurienne and finish in La Toussuire - Les Sybelles, France (138 kms)

Nous en avons terminé avec les classiques d’un jour et nous entrons désormais dans une période consacrée aux épreuves par étapes. Cette période va durer jusqu’en août avec les trois grands Tours.

Une entame en douceur

Le premier vient tout juste de débuter : le Tour d’Italie. Pourtant, les tifosis italiens qui sont passionnés à la fois de leur sport mais aussi de leurs champions, auront dû patienter un peu avant de voir en action les coureurs. C’est que les organisateurs ont décidé que pour la 101e édition de leur course, le départ aurait lieu hors d’Europe. Et c’est ainsi que tout le monde s’est retrouvé en Israël qui n’est pas à proprement parler, une terre de cyclisme. Comme quoi le monde évolue. Première surprise le public très nombreux sur le parcours. Les Français comptent beaucoup sur Thibaut Pinot, troisième l’an dernier et qui s’est juré de mieux faire cette année. Mais les clients ne manquent pas, à commencer par le Hollandais Tom Dumoulin, lauréat l’an dernier et Chris Froome.

Ce Tour d’Italie est comme l’an dernier, télévisé sur la chaine l’Equipe qui va consacrer six heures par jour pour leurs téléspectateurs. Et puis, il faut noter la qualité des intervenants parmi lesquels le Beauvaisien Christophe Riblon qui aura à ses côtés Cyrille Guimard mais aussi Jean Paul Ollivier. Pour Christophe Riblon, c’est une excellente reconversion. L’homme est intelligent et nul doute qu’il va s’affirmer au micro de la chaine l’Equipe. Bravo car les spécialistes s’accordent à reconnaître que le Giro est souvent plus spectaculaire, plus « fou » aussi que le Tour de France.

La Picardie toujours dans le dur

Nous avons souvent évoqué la misère actuelle du cyclisme picard, du moins quant au nombre d’organisations. Vous consultez le journal du lundi et vous ne trouvez aucun résultat de course cycliste. C’est grave, très grave même. Plus de courses car les contraintes administratives sont astreignantes mais aussi et hélas, plus de coureurs également. Cette semaine, nous aurons un départ d’une étape des Quatre Jours de Dunkerque à Fort Mahon. Mais le public verra les coureurs arriver au dernier moment car de nombreuses équipes auront pris leur hôtel parfois très loin de Fort Mahon.

Enfin, si le cyclisme de compétition se meurt chez nous, le vélo par contre reste très populaire. Ne parlons pas de l’UFOLEP qui parvient à organiser tant bien que mal des épreuves. Mais une nouvelle forme de cyclisme prend corps. Il s’agit de rassemblement d’amoureux du vélo, de tous âges, qui se donnent rendez-vous dans un village et roulent ensemble, sans esprit de compétition. Il n’y a pas de classement. Chaque participant qui n’est pas licencié doit seulement présenter un certificat médical. Il parait que ça marche très fort même si certains coureurs présentent un vélo électrique qui va leur permettre de fournir moins d’efforts dans une côte notamment.

Mais ce n’est pas tricher. C’est seulement se faire plaisir, être bien dans son corps et passer un bon moment. Et c’est déjà ça de pris !

Lionel HERBET

Crédits photo : PanoramiC




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.