Invité de la Tribune des Sports sur France Bleu Picardie, lundi soir, Régis Gurtner est revenu sur l’incroyable saison de l’Amiens SC, qui a obtenu son maintien en Ligue 1 avant même l’ultime mois de compétition. Grand artisan de ce succès, le portier amiénois a également évoqué son avenir, lui qui est sollicité par de nombreux clubs depuis plusieurs mois.

Les trophées UNFP : une anomalie ?

Parmi les hommes qui font le succès d’Amiens depuis trois saisons, Régis Gurtner endosse à coup sûr l’un des tous premiers rôles. Pour sa première année en Ligue 1, à 31 ans, le natif de Saverne a confirmé tout le potentiel affiché depuis son arrivée au club, en 2015. « Je suis pas mal sollicité et il est vrai que j’arrive à être performant et régulier mais pour autant je n’aime pas trop parler de moi », commentait en toute modestie l’ancien Strasbourgeois. Pourtant, c’est bien de lui dont il a été question lors du rendez-vous hebdomadaire et incontournable du sport local, toujours orchestré de main de maître par Mathieu Dubrulle, ce lundi. Un rendez-vous durant lequel Régis Gurtner a confié sa fierté d’avoir pris part à cette folle aventure : « Cela fait trois ans que je prends beaucoup de plaisir sur le terrain avec ce club. Avoir vécu deux montées successives et cette saison en Ligue 1, c’est magnifique. »

Une saison durant il a explosé aux yeux du grand public, en étant notamment le deuxième gardien du championnat au nombre d’arrêts effectués avec un niveau d’efficacité de 73,3, tout en étant l’un des plus sollicités. Néanmoins, le dernier rempart de l’ASC n’a pas (suffisamment) retenu l’attention des joueurs de Ligue 1 qui ne l’ont pas désigné parmi les quatre meilleurs au poste du championnat de France. « Vous savez, ce sont les joueurs de Ligue 1 qui votent entre eux. Je ne vois pas ça comme une anomalie parce que je n’y prête pas vraiment attention, c’est vraiment anecdotique à mes yeux, relativise Gurtner. C’est toujours bien d’être récompensé individuellement mais ce n’est pas l’UNFP qui va nous faire gagner des matches et avancer dans notre saison. » Beau joueur, le protégé d’Olivier Lagarde apporte même son soutien à Benjamin Lecomte, le gardien de Montpellier.

Son avenir : une réflexion en cours

Néanmoins, si Régis Gurtner n’est pas honoré par ses pairs, il ne laisse pas insensible bon nombre de recruteurs. Si bien que tout le monde se demande s’il sera encore Amiénois la saison prochaine : « Même dans la rue, on me pose cette question très souvent, reconnaît le principal intéressé. Ce n’est pas que c’est agaçant mais aujourd’hui je suis en discussion avec mon agent et le club (ndlr : l’Amiens SC). Ces prochaines semaines vont être importantes, il y a également d’autres clubs qui sont intéressés mais mon agent garde les propositions concrètes pour lui. » Reste qu’il faudra trancher entre ces différentes propositions le moment venu de les étudier, c’est-à-dire en fin de saison : « Je suis à un tournant de ma carrière, rappelle-t-il. C’est ma première année en Ligue 1 mais j’ai aussi 31 ans et ma réflexion va dépendre de beaucoup de choses. »

Et si la donnée personnelle rentre bien évidemment en compte pour ce père de famille, ce ne sera pas le seul élément mis dans la balance par Régis Gurtner : « Il va aussi y avoir une fin de cycle à Amiens avec pas mal de joueurs en fin de contrat ou sur le départ, il y aura donc aussi une réflexion à avoir sur cet aspect. Ma famille et moi on se sent vraiment bien ici mais ce ne sera pas forcément un choix uniquement familial. Ils seront bien entendus les premiers au courant mais le plus important reste ma carrière personnelle. » Une carrière qui a pris un nouvel élan aux côtés de Christophe Pelissier et Olivier Lagarde, au point même de penser que le destin de Régis Gurtner est lié à celui du staff actuellement en place au stade de la Licorne ? « Non, ce ne sera pas un paramètre pris en compte, assène-t-il. Je m’entends bien avec Olivier (Lagarde) mais ce sera avant tout un choix de club. »

Souhaitons désormais que ce club soit l’Amiens SC, afin que l’aventure commune entre les deux parties continue une saison supplémentaire. Quoi qu’il arrive, Régis Gurtner est encore sous contrat avec Amiens jusqu’en 2021. Il faudra donc y mettre le prix pour le déloger de la capitale picarde… mais peut-être aussi pour le conserver.

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

Retrouvez l’intégralité de l’émission

A lire aussi >>

FOOTBALL – Christophe Pelissier : « On aurait même pu faire un exploit plus grand »




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.