Toujours à la lutte pour le maintien, l’ESC Longueau a déjoué tous les pronostics en s’imposant (2-1) contre le troisième de R1, l’US Balagny. Ces trois points précieux, obtenus qui plus est avec la manière, faisaient bien évidemment la joie du coach Sébastien Leraillé et de ses hommes.

Supérieurs dans tous les domaines

Les Longacoissiens mettent la main sur le ballon dès les premières minutes et gardent la maîtrise tout au long de la première période. Patients, propres techniquement, meilleurs dans les duels, ils sont logiquement les plus dangereux. Boquillon, Lemaire, Tassart et Michel Gomes s’y seront tous essayés, mais rien n’y fait. Impossible de tromper le portier balanéens en cette première période. Des Isariens bousculés mais pas inoffensifs. Sans un grand Chatalen, les visiteurs, qui n’ont eu certes que peu d’offensives à se mettre sous la dent, auraient bien pu ouvrir le score.

Ça prouve qu’on est capables de faire des choses intéressantes

Aucune des deux formations ne parvient à marquer mais l’ESCL mène clairement aux poings. De quoi satisfaire le coach longacoissien Sébastien Leraillé : « Il y a eu de la maîtrise, il y a eu ce que l’on essaye de mettre en place depuis un petit moment. Quand les intentions de jeu sont là, que les attitudes sont là, et que l’on respecte les principes de jeu, à partir de là, on ne peut qu’être devant l’adversaire. […] Ça prouve que l’on est capables de faire des choses intéressantes ».

Les montagnes russes

Tu te mets dans le trou

Dès la reprise, l’ESC Longueau fait la différence. Michel Gomes, d’une tête décroisée (48′), puis suite à un gros travail de Finaz (61′), offre deux buts d’avance aux locaux. Tout se déroule parfaitement pour les bleus. Mais Balagny refait surface dans le jeu, et Longueau montre alors un visage bien moins séduisant. « Tu défends mal, tu n’as pas l’attitude et tu te mets dans le trou. Parce que tu continues à attaquer, tu te désorganises, et les mecs commencent à faire un peu n’importe quoi », expliquait Sébastien Leraillé.

On va retenir le contenu et les trois points

Le public d’Émile Noël a même vécu une grosse dizaine de minutes très tendue après la réduction de l’écart de Balagny sur penalty (2-1 82′). Les Longacoissiens plient mais ne rompent pas. Ils repoussent vaillamment les attaques répétées des visiteurs qui assiègent les cages d’un Chatalen impeccable. Les bleus s’offrent ainsi un succès de renom et s’accrochent dans la course au maintien, d’autant que Camon s’est également imposé à Itancourt. « On a été la chercher, c’est important de prendre des points. On va prendre match par match et ne pas se poser de question parce qu’il y en a quand même six qui descendent. Il faut retenir le contenu et les trois points et on va continuer à bosser », concluait Sébastien Leraillé.

Même si le nombre de descentes de la R1 vers la R2 est encore flou, Sébastien Leraillé semble viser la neuvième place pour assurer son maintien. Une neuvième place occupée par l’ASP Neslois qui compte sept points d’avance sur  l’ESC Longueau et n’est autre que son prochain adversaire.

Esteban NOMINE

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

ESC Longueau – US Balagny : 2-1 (0-0)

Championnat de Régional 1

Mardi 1er mai, 15 heure, Stade Émile Noël

ESC Longueau : Chatalen (c.) – Gourguechon, Petit, Boquillon, Duval – Lemaire, Delcuse (Tabart 45′) – Finaz (Gomes I. 74′), Tassart, Vanpuywelde – Gomes M. (Pruvot 87′)

Remplaçants : Tabart, Gomes I., Pruvot

Entraîneur : Sébastien Leraillé

Buteur ESCL : Michel Gomes (48′, 61′)

Avertissements : Gourguechon (55′), Vanpuywelde (72′), Tabart (79′)

À lire aussi >>

FOOTBALL : L’ESC Longueau a fait le boulot




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.