FOOTBALL : Quarantième jouissif pour l’Amiens SC !

0
928

Au terme d’un match assez pauvre sur le plan technique mais particulièrement rugueux et accroché – comme l’atteste la sortie sur blessure de Gakpé – l’Amiens SC a décroché trois nouveaux points très certainement synonymes de maintien (3-1). A quatre journées du terme, le promu a déjà atteint la barre symbolique des quarante points et semble être définitivement à l’abri !

Monconduit au milieu du K.-O.

Décidément, les Amiens-Strasbourg sont toujours des rencontres à part. Un an et demi après la prolifique victoire des Picards au stade de la Licorne (4-3), l’édition 2018 de cet affrontement – devenu au fil des années plus qu’un simple match de championnat – aura encore une fois marqué les esprits. Sûrement pas en raison d’une première mi-temps assez terne et globalement dominée par les Alsaciens mais plutôt à cause d’un double fait de jeu qui changeait l’issue de la partie. Déjà décisif l’an dernier, Monconduit s’offrait alors son tout premier but en Ligue 1 en concluant l’unique action construite des Amiénois qui n’était en fait que le début du festival picard (1-0, 45e).

Tout à sa joie, le milieu de terrain amiénois était vite refroidi par la grave blessure de Gakpé. A la lutte dans les airs avec Oukidja – le gardien strasbourgeois – l’ailier samarien retombait violemment au sol, semble-t-il inconscient après avoir subi un gros choc. S’ensuivait un moment de flottement général, au cours duquel l’ancien Nantais était évacué sur une civière et le but de Monconduit finalement accordé par M. Thual. Opportuniste, l’ancien capitaine de l’ASC venait de placer une sublime volée du gauche sous la barre qui permettait aux Amiénois de rentrer aux vestiaires avec un avantage au score quelque peu généreux mais surtout une forte inquiétude après la sortie sur blessure de Gakpé.

Cornette décisif à deux reprises

Tout aussi brouillonne, la deuxième période avait au moins le mérite d’être moins avare en occasions de buts. Dos au mur, Strasbourg se montrait particulièrement maladroit dans le dernier geste. A l’exception d’une frappe croisée de Corgnet (47e) et d’une tête sur la barre de Blayac (81e), Gurtner n’était à aucun moment mis en danger par son club formateur. A l’inverse, Amiens haussait le ton dans la foulée des entrées en jeu de Manzala et Cornette. Le premier nommé se signalait en crochetant Foulquier avant d’alerter Oukidja d’une frappe au premier poteau (78e). Avant lui, Cornette qui pensait obtenir un penalty après un contact avec Seka ne récoltait qu’un carton jaune pour une simulation (76e).

Qu’importe, le milieu offensif formé à Montpellier finissait par se montrer décisif à deux reprises. Sans pression dans le rond central, il lançait en profondeur Manzala qui faisait preuve de lucidité pour éliminer Oukidja et pousser le cuir dans le but vide (2-0, 79e). En fusion, le public de la Licorne avait même le droit à un troisième but de Gaël Kakuta, servi sur un plateau par l’intenable Cornette (3-0, 90e+2). La réduction de l’écart de Saadi pour Strasbourg, dans les ultimes secondes de la rencontre, n’y changeait rien (3-1, 90e+4), Amiens venait bien de signer sa onzième victoire de la saison. Bien qu’il manque un point pour l’officialiser, ce succès est à coup sûr synonyme de maintien !

Avec quarante points au compteur et surtout onze points d’avance sur le premier relégable à quatre journées de la fin du championnat, l’ASC a déjà décroché la timbale avant de s’offrir une fin de saison de gala avec Monaco, Paris ou encore Marseille au programme. De quoi conclure en beauté !

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

AMIENS SC – RC STRASBOURG : 3-1 (1-0)

34ème journée de Ligue 1

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Thual

Affluence : 9 784 spectateurs

Buts : Monconduit (45e), Manzala (78e), Kakuta (90e+2) pour Amiens ; Saadi (90e+4) pour Strasbourg

Avertissements : Cissokho (22e), Konaté (62e) Cornette (76e), Manzala (79e) pour Amiens ; Aholou (61e), Seka (62e) pour Strasbourg

AMIENS SC : Gurtner – Cissokho, Gouano (c.), Adenon, Dibassy (Cornette, 59e) – Zungu, Monconduit – Gakpé (Manzala, 45e+3), Kakuta, Avelar – Konaté (Traoré, 71e).

Remplaçants : Bouet (g.), Ielsch, El Hajjam, Fofana, Manzala, Cornette, Traoré

Entraîneur : Christophe Pelissier

RC STRASBOURG : Oukidja – Foulquier, Kone (c.), Seka, Ndour – Martin (Grimmn 80e), Ahoulou – Goncalves (Blayac, 55e), Corgnet, Lienard – Bahoken (Saadi, 77e)

Remplaçants : Kamara (g.), Mangane, Salmier, Caci, Grimm, Blayac, Saadi

Entraîneur : Thierry Laurey




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.