Après s’être compliqué la tâche, l’ESC Longueau a bien réagi pour remporter le match des mal classés contre la réserve de l’US Roye-Noyon (2-1). Un succès important sur le plan comptable pour le maintien, seule source de satisfaction pour le coach Sébastien Leraillé.

L’ESC Longueau se met en difficulté

Plutôt dominateurs dans les premières minutes, les Longacoissiens font preuve de rigueur défensive. Mais ils sont trop brouillons offensivement pour inquiéter Roye-Noyon. En difficulté, les visiteurs se relancent sur un cadeau de Longueau et ouvrent la marque à la vingtième minute. Les bleus de l’ESCL se procurent des opportunités mais jouent bien trop mal leurs coups offensifs.

Sur une erreur on remet Roye-Noyon dans le match

L’entraîneur longacoissien fait alors passer son latéral droit, Gourguechon, au poste d’ailier gauche. Changement tactique payant puisqu’à force de persévérance les locaux recollent au score sur une frappe enroulée de ce même Gourguechon juste avant la pause, au meilleur des moments. « On fait une bonne entame et sur une erreur on remet Roye-Noyon dans le match. Derrière on met du temps pour réagir et on s’estime heureux d’êtres à 1-1 à la mi-temps parce que sur 2-3 phases de jeu Roye peut vite nous mettre en danger », expliquait Sébastien Leraillé.

« On ne va retenir que la victoire »

En souffrance au retour des vestiaires, Longueau subit plusieurs coups de pieds arrêtés mais se procure la plus grosse occasion en contre. Illi Gomes profite d’une erreur d’un défenseur royen pour se présenter face au portier mais décoche une lourde frappe au dessus des buts. « Il n’a pas le droit de louper ce qu’il loupe », regrettait le technicien longacoissien. Son équipe met ensuite un coup d’accélérateur à 15 minutes de la fin et prend les devants grâce à Vanpuywelde (2-1 78′), auteur d’une très bonne entrée.

Il faut être humble dans la victoire

Les locaux parviennent ensuite à tenir le score et engrangent trois points précieux dans la course au maintien. Des points synonymes de victoire qui faisaient à eux seuls le bonheur du coach Sébastien Leraillé : « Il faut être humble dans la victoire. Si tu veux te maintenir tu ne peux pas te contenter de ce qu’on a vu en première mi-temps ou même sur l’ensemble du match. On ne va retenir que la victoire ». Un succès ô combien important quand on connaît le contexte de la fin de saison de l’ESCL. « Je pense que ce sont des garçons qui n’ont pas l’habitude d’êtres dans cette situation mais il faut vite apprendre et prendre des points », expliquait l’entraîneur longacoissien.

Cette victoire acquise aux forceps offre donc un bon bol d’air à l’ESC Longueau qui se déplacera à Choisy-au-Bac, l’un des prétendants à la montée, la semaine prochaine. Il sera néanmoins important d’aller chercher des points puisque les hommes de Sébastien Leraillé ne comptent qu’un petit point d’avance sur la zone rouge.

Esteban NOMINE

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

ESC Longueau – US Roye-Noyon (B) : 2-1 (1-1)

16ème journée en retard de Régional 1

Dimanche 15 avril, 15 heures, Stade Émile Noël

Buteurs : Gourguechon (45′), Vanpuywelde (78′) pour Longueau ; Seck (19′) pour Roye-Noyon’

Avertissements : Finaz (74′), Vanpuywelde (80′) et Delcuse (90’+2) pour Longueau ; De Andrade (84′) et Seck (90’+4) pour Roye-Noyon

ESC Longueau : Chatalen (g.) (c.) – Gourguechon, Roussel, Petit, Duval – Tabart, Devauchelle (Vanpuywelde), Lemaire (Delcluse) – Gomes M. (Finaz), Tassart, Gomes I.

Remplaçants : Vanpuywelde (57′), Finaz (66′), Delcluse (84′)

Entraîneur : Sébastien Leraillé

À lire aussi >>

FOOTBALL : L’ESC Longueau tout en réaction




  • Laisser un commentaire