Dernier match de la phase aller et donc dernier adversaire inconnu jusqu’alors de l’APH : Angers. Un des quatre détenteurs du statut VAP, nécessaire pour accéder en Proligue. Dimanche, l’Amiens Picardie Handball fera tout pour renouer avec la victoire.

Deux équipes pas si différentes

Depuis le début des playoffs en février dernier, le bilan de l’APH est identique à celui des Angevins : trois défaites pour deux victoires. Amiens ne s’est vu défait que face à des adversaires ayant les moyens administratifs de monter. Angers (parti avec deux victoires d’avance en phase régulière) est plus mitigé, là-dessus : l’équipe a su gagner contre un VAP (Valence) et un non VAP (Villeurbanne) faisant de lui le 4ème du classement.

Lors de la dernière journée de championnat, le 31 mars, Amiens et Angers sont les deux seules équipes à avoir perdu leur rencontre. Un peu plus amoindri, les Pirates, sixièmes au classement, sont sur une série de deux défaites d’affilée. Mais n’oublions pas l’avantage du terrain : pour la troisième fois consécutive, les hommes de Pierre-Alain Lavillette joueront à domicile.

Après un week-end off, le championnat playoffs de Nationale 1 reprend, donc, ce dimanche, à 16h et on peut être certain que les coéquipiers de Julien Richard feront tout pour mettre fin à cette petite série négative et surtout décrocher leur premier victoire contre un statut VAP.

Il faut dire, qu’à deux reprises, les Rouge et Noir ont frôlé de très près l’égalisation voire la victoire face à des prétendants à la Proligue. D’abord à Grenoble (24-23) puis lors de la réception de Valence (20-21), il y a deux semaines. Ce dernier échec était d’autant plus frustrant que les Amiénois avaient mené au score pendant 45 minutes. Alors le match de dimanche sera-t-il le bon pour l’Amiens Picardie Handball ?

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

Amiens PH – Angers Noyant HBC

Dimanche 15 avril, 16h, Coliseum

Arbitres : Coralie COCHARD, Victoria HÉRY

Amiens PH : groupe à définir

Entraîneur : Pierre-Alain Lavillette

À lire aussi >>

HANDBALL : L’Amiens PH, encore trop juste




  • Laisser un commentaire