Ce jeudi se tenait la 3ème édition de la Journée Amiénoise du Sport et du Handicap (JASH), organisée avec l’aide des étudiants de l’association des STAPS d’Amiens, à la faculté des sports d’Amiens, avenue Paul Claudel. Une centaine de bénévoles et quatre organisateurs, issus de la filière Activités Physiques Adaptées à la Santé, ont ainsi pu faire découvrir pas moins de dix-sept activités tout au long de la journée.

La JASH fait salle comble

Quasiment tout le monde est venu

Que ce soit la halle des sports, où les locaux de la fac, tous étaient fortement investis tout au long de la journée. « On a eu beaucoup de monde, on attendait plus de 600 personnes. Quasiment tout le monde est venu, même des personnes que l’on n’avait pas prévues. On a eu le club handisport Somme et Picardie qui est venu avec quelques uns de ses adhérents. C’est vraiment sympa », se réjouissait Émilie, l’une des organisatrices. Parmi les instituts invités ont notamment répondus présents des instituts médico-éducatifs (IME), des EHPAD et des foyers de vie.

Outres les personnes en situation de handicap, de tous âges, pas mal de personnes valides ont également fait le déplacement. « La journée est ouverte à tous, on a aussi vu des personnes valides venir participer. Ce matin par exemple une école élémentaire est venue avec 100 élèves. L’IRTS d’Arras est également venu voir ce que l’on proposer, tout comme quelques clubs sportifs », nous a expliqué Émilie. Au-delà du sport adapté, cette journée est donc également l’occasion de solliciter le sport scolaire et de développer l’accès au sport en général. Quelques officiels sont également venus jeter un œil nous a-t-elle confié : « L’ensemble de notre corps professoral est passé, la vice-présidente en charge de la vie étudiante de l’UPJV doit aussi venir pour représenter le président ».

Des étudiants motivés

Émilie est également revenue sur son rôle lors de la journée : « Mon travail est de gérer toute la mise en place, de faire le tour des structures pour vérifier qu’il n’y a pas de problème et que tout fonctionne. Mais on (les organisateurs) a aucune gestion propre sur les activités ». De nombreuses activités aux succès diverses, où l’incontournable handibasket restait la plus prisée. La sarbacane et le tir à l’arc, faciles d’accès, ont eux aussi attiré beaucoup de curieux. Cette année était aussi proposé le floorball, animé par Thomas Postel, parrain de la journée. Le joueur des Hoplites, et international français de la discipline, est venu lui aussi partager son expérience.

On a vraiment envie de le développer

Il est important de signaler que les étudiants, mobilisés en nombre, participent de leur chef et n’y sont pas contraints. Ils ne sont pas notés sur la journée bien qu’elle permette à certains de valider un module de L3. Émilie a donc affirmé trouver  ses motivations ailleurs : « C’est avant tout le fait de partager et de faire découvrir ce que l’on fait au quotidien dans notre cursus. En plus le sport adapté est encore peu reconnu en France donc on a vraiment envie de le développer et de voir la joie sur le visage des gens qui participent ».

L’un des rendez-vous de l’année

On prépare cette journée depuis la pré-rentrée de septembre

Cet événement est un travail de longue haleine pour les organisateurs. « Cette journée on la prépare depuis la pré-rentrée de septembre, et aujourd’hui c’est la concrétisation. On est venus à 6h, sachant que la journée commence à 9h. Elle se finit à 17h et aux alentours de 18h30 on devrait avoir tout rangé », une journée longue, éprouvante, mais tellement intéressante nous expliquait Émilie.

Je retiendrai surtout les sourires de toutes les personnes que j’ai pu croiser

Mais avant tout un événement formidable une fois la pression estompée. « On a beaucoup de stress, ce sont 6 mois de travail qui se concluent. C’est pas mal d’appréhension au départ mais lorsqu’on voit les gens arriver on est vite soulagés », souriait-elle. Pour conclure Emilie est revenu sur ce qui l’a marquée lors de cette édition : « Je retiendrai l’engagement des bénévoles et surtout les sourires de toutes les personnes que j’ai pu croiser et qui étaient très contentes de participer à la journée ».

Esteban NOMINE

Crédit photo : FAEP

À lire aussi >>

FLOORBALL : Les Hoplites toujours enrayés dans une spirale négative




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.