Ce sont deux sportifs connus et reconnus qui ont beaucoup fait pour le sport dans notre région.

Un parallèle entre deux mondes

D’abord, le boxeur Johann Duhaupas, qui vient de fêter ses 37 ans et sera au programme de la réunion organisée à Brooklyn, qui est en réalité New York. Les organisateurs ont décidé de faire ce combat qui va donc mettre face à face notre Abbevillois et l’Américain Jarrel Miller, un véritable phénomène, invaincu chez les pros depuis près de dix ans et surtout redoutable puncheur.

Le défi pour Duhaupas est insensé mais il a l’habitude de relever ce genre de problème. Duhaupas a été spécialement invité à NewYork par les organisateurs. Il a donc rencontré en avant-première son adversaire et c’est la preuve que les organisateurs attachent  beaucoup d’importance à ce combat. Sur une vidéo, on voit Duhaupas s’adresser au public : « C’est pour moi un rêve d’enfant de venir boxer dans cette ville. C’est quelque chose d’extraordinaire. Ce sera quelque chose de terrible« .

C’est que le vainqueur  devrait se voir offrir une chance de rencontrer le champion du monde, Anthony Joshua, qui détient la couronne WBA.

Le deuxième sportif est un entraîneur qui a longtemps travaillé à l’Amiens SC. D’abord au centre de formation, puis avec la réserve et enfin, l’équipe professionnelle. Rappelons-nous que l’ASC a fini une saison à la 4e place.

Ludovic Batelli est venu récemment à Amiens et il s’est adressé aux membres de l’Amicale des Educateurs du District de la Somme. Ludovic Batelli a captivé son auditoire durant plus de deux heures et raconté le parcours réalisé avec l’équipe de France des U19 qui avait été sacrée championne d’Europe. C’est avec Batelli que le Parisien M’Bappe s’est fait connaitre.

Ce succès n’a pas permis à Ludovic Batelli de conserver sa place car il a été viré sans aucun sentiment par la Fédération. Un moment au chômage, Ludovic Batelli vient de retrouver du travail. Il vient d’être nommé à la tête des U19 des Emirats arabes unis. Et cette nomination est tout à fait méritée pour ce gros travailleur, qui n’a jamais triché.

Lionel HERBET

Crédit photo : Roland Sauval – GazetteSports

À lire aussi >>

HUMEUR : Et si c’était Lance Arsmtrong la vedette du Tour des Flandres ?




  • Laisser un commentaire