Ce n’est pas si lointain que cela mais les années défilent tellement rapidement que les jeunes qui fréquentent aujourd’hui les salles de boxe française que ce soit à Etouvie ou Amiens Nord, ne connaissent pas Virginie Lavoine.

Pourtant cette Amiénoise a été championne du monde de Boxe française. Début décembre 1995 à Amiens, elle battait la Belge Sophie Wattecamps et s’emparait du titre des super-plumes. Elle fut même une des premières féminines à devenir championne du monde. Ce titre, Virginie Lavoine n’a pas eu l’occasion de le défendre car la boxe française ne la faisant pas vivre, elle avait décidé de passer son CAPES et de devenir ainsi prof d’EPS.

Une combattante modèle pour un sport modeste

Dans un article que nous lui avions consacré dix mois plus tard, Virginie nous avait indiqué qu’elle gardait évidemment un très gros souvenir mais que ce combat ne lui avait rapporté que deux mille francs, une misère. Heureusement son club d’Amiens Nord lui avait alloué une prime de cinq mille francs. Et d’ajouter « je ne fais pas ce sport pour l’argent mais pour le plaisir ».

De ce côté, un quart de siècle plus tard, les mœurs n’ont pas changé. Il n’y a pas beaucoup d’argent en boxe française par rapport, par exemple, à la boxe anglaise. Bien que ne pratiquant pas un sport figurant au programme olympique, Virginie Lavoine fut classée sportive de haut niveau par le Ministère dirigé alors par Guy Drut, ce qui lui permettait d’être un peu aidée financièrement. Virginie Lavoine voulait aussi pratiquer la boxe anglaise car disait-elle: « j’aime les contacts et je ne veux plus faire des assauts. Cela me barbe ». 

Virginie Lavoine était entraînée par un grand éducateur, M. Ben Miloudi. Elle reste encore aujourd’hui une référence dans cette discipline qui, un siècle après, pourrait être sport de démonstration aux Jeux de Paris en 2024.

Lionel HERBET

Crédit photo : Lionel Herbet

À lire aussi >>

BOXE : Amiens sera, le 14 avril, la capitale de la Boxe Française




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.