Ils avaient pourtant l’occasion d’assurer le maintien en première division de floorball. Mais à l’issue du weekend, la N1 est plus que jamais en danger. Seul 1 petit point les sépare de la zone rouge synonyme de barrage. Petit résumé de ce weekend 100% normand.

Caen donne une leçon de floorball

Certes, un match contre Caen n’est jamais facile et cette affiche régulièrement jouée en N1 depuis des années réserve souvent des confrontations serrées comme en témoigne le match aller (3-3). Mais de là à penser un tel naufrage en terre caennaise… Malgré un premier tiers équilibré, les locaux se détachent très légèrement (1-0). Un retour aux vestiaires qui n’aura vraisemblablement pas été bénéfique aux amiénois. 5 buts encaissés, pas de réponse, les Hoplites sont K.O et accumulent un retard de 6 buts à l’issue de la seconde période. Peu efficaces devant la cage, butant sur un gardien infranchissable, les amiénois encaissaient presque un but sur chaque contre-attaque. Impuissants, les picards subissent à nouveau 4 assauts mortels de la part de leurs hôtes. Un score large (10-0) qui s’explique par un adversaire en état de grâce et des amiénois en manque de réussite.

 Le maintien en N1 relancé

Si l’on pensait les amiénois confortables, lutant même à un moment pour une place en playoffs, les weekends sont passés et la zone rouge s’est rapprochée. Dans une confrontation à 4 points, une victoire amiénoise aurait pu sceller le sort des normands ou dans le cas contraire voir les rouennais revenir à un petit point. Après la déconvenue de la veille, changement de système et retour aux bases. Beaucoup plus appliqués défensivement amiénois et rouennais n’encaisseront aucun but dans la première période (0-0). Alternant temps forts et temps faibles, les hoplites auront même trouvé la transversale. En proie à des difficultés offensives depuis le début du weekend, ce sont pourtant les picards qui ouvrent le score. Relâchement ou sursaut d’orgueil adverse, la réplique normande ne se fait pas attendre. C’est même un second but qui sera inscrit quelques secondes plus tard. Menés 2-1 avant d’attaquer le dernier tiers du weekend, Amiens va même recoller au score avant de se faire punir sur un contre en supériorité numérique. Un dernier but en cage vide viendra sceller le sort des Hoplites et clôturer ce sombre weekend.

Passés totalement à de leur match le samedi, le contenu du lendemain était toutefois meilleur. À cette période cruciale de la saison, les amiénois n’auront pas pris les points face à une équipe pourtant à leur portée. D’autant plus que l’étau se resserre. Pour garder l’espoir d’éviter les barrages, les hoplites devront absolument prendre des points lors des 3 matches restants.

Hugo MAILLARD

Crédit Photo : Reynald Valleron – GazetteSports

À lire aussi >> 

FLOORBALL : Les sections adultes fidèles à elles même, les jeunes Hoplites sauvent l’honneur…




  • Laisser un commentaire