Chaque mardi, la rédaction de GazetteSports livre ses coups de cœur et ses déceptions. Voici nos distinctions de la semaine.

On a aimé…

Le petit bonhomme de chemin de l’Amiens STT se poursuit. Malgré quelques frayeurs, les pongistes amiénois ont glané un nouveau succès en terre tourangelle (3-8). Leader de sa poule, Amiens va disputer une rencontre décisive face au Creusot dans quinze jours. En cas de victoire, la qualification pour les play-offs serait quasiment acquise. Si le chemin est encore long, il est tout sauf utopique.

Personne ne peut arrêter les filles du LAMVB. Pas même leurs dauphines, Epernay. Pourtant deuxièmes, les Marnaises se sont confrontées à la même problématique que les autres équipes de pré-national, et ont subi le même sort : une défaite sèche, 3 sets à 0. Les Longacoissiennes devraient aisément accéder à la N3 en fin de saison.

Que se passe t-il à Camon ? L’US Camon a mis six buts à Itancourt, dimanche, et enchaînent donc une seconde victoire de suite (6-1). Ils ont, en 90 minutes, doublé leur nombre de buts inscrits sur toute la saison. Est-ce le début du renouveau pour les Camonois ? Au classement, ils ne pointent qu’à deux points du premier non-relégable, Roye-Noyon. Preuve que le maintien est toujours d’actualité.

 

On n’a pas aimé…

Tous deux défaits lors de leurs demi-finales aller, le RC Amiénois et le RO Flesselles sont désormais dos au mur. Battus 13-20 par Lille Iris à Charassain, les Amiénois devront s’imposer par plus de huit points là-bas pour se qualifier. La même tâche attend les Flessellois, vaincus 27-20 à Valenciennes. Ils auront toutefois l’avantage de recevoir pour tenter d’inverser la vapeur au match retour.

Invaincu depuis le début de la saison, les Spartiates ont fini par rendre les armes. Battu par les Corsaires d’Evry (21-19), le club de foot US de la métropole restent toute de même premier de leur poule. Toutefois, ce premier accroc de la saison n’est pas à prendre à la légère. Bien qu’il reste du temps avant la phase finale, Amiens ne pourra pas se permettre pareille déconvenue en fin de saison sous peine de louper la montée.

Rien ne va plus chez les Hoplites ! Pourtant bien partis cette saison, et longtemps en course pour une possible accession en playoffs, les « floorballeurs » de la métropole ont déraillé en Normandie. Largement battus samedi par Caen (10-0), ils ont de nouveau craqué le lendemain contre Rouen (4-2), concédant ainsi deux défaites lors de deux matches cruciaux dans la course au maintien.

À lire aussi >>

Les résultats sportifs du week-end du 16 au 18 mars




  • Laisser un commentaire