Président de la section professionnelle des Gothiques, Patrick Letellier s’est satisfait du parcours de son équipe, éliminée par Rouen au stade des demi-finales de Ligue Magnus. Ensuite, il s’est très vite projeté sur la saison prochaine, avec l’envie de faire au moins aussi bien. Entretien.

Quel est votre sentiment après cette élimination ?

On s’est bien battu, on a fait six bons matches contre Rouen. On ne pensait pas forcément arriver jusque-là et on voit surtout que les joueurs sont fatigués. On manquait un peu de profondeur de banc. En plus, on avait Da Costa qui était blessé et cela fait la différence aujourd’hui (ndlr : dimanche). On a fait une belle saison, le public était là. Quand on aura digéré cette défaite et que l’on reviendra sur les huit mois qui sont passés, on pourra dire que l’on a fait une bonne saison. Surtout, cela doit permettre d’avoir une bonne assise pour l’an prochain. Dès maintenant, on va travailler pour préparer cette saison et essayer d’avoir un peu d’avance sur les autres. Il faut faire en sorte que ce soit une année qui a permis de remettre les pendules à l’heure sur le plan sportif. Maintenant, il faut essayer d’aller encore plus loin.

Il faudra aussi travailler sur le plan financier…

Cela est lié. On n’a pas d’inquiétude, les actionnaires sont partants. Maintenant, il va falloir que l’on travaille, que l’on fasse des choses différemment. Il faut qu’on trouve d’autres solutions et notamment mettre plus de monde autour de la table pour avoir une bonne équipe l’an prochain. Il faut trouver de nouveaux sponsors, on a déjà commencé à travailler et c’est aussi pour cela que je suis arrivé en cours de saison. On a déjà du monde qui est intéressant pour devenir partenaire, c’est intéressant. Cela va nous permettre de nous étoffer mais il n’y aura aucune annonce dans les jours à venir.

Reste que cette saison a permis d’améliorer le degré d’attractivité du club…

Evidemment. On a fait patinoire pleine sur tous les matches de la demi-finale. Il y avait une très bonne ambiance, je pense que l’on a renoué avec notre public. On savait que les bons résultats sportifs allaient aider le reste. Nos partenaires ont l’air content, c’est une bonne base de travail.

Sportivement, il va falloir conserver la base qui a fait le succès de votre équipe cette saison…

C’est toujours le même problème. Les bons joueurs sont forcément courtisés. Maintenant, on va y aller dans l’ordre. Ce sont les coaches qui vont encore faire l’équipe. C’est la règle qui a été instaurée la saison passée, cela a marché et cela va donc continuer en ce sens. La saison étant terminée, ce n’est plus aux joueurs de travail mais bel et bien à nous.

Propos recueillis par Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr 




  • Laisser un commentaire