Auteur d’une excellente prestation dans le couloir droit de la défense amiénoise, Oualid El Hajjam symbolise à lui seul l’état d’esprit affiché par le promu à Dijon (1-1), samedi soir. Conscient qu’Amiens aurait très bien pu s’incliner en deuxième période, le latéral droit picard savourait ce logique partage des points.

Quel est votre sentiment après ce match nul contre Dijon ?

C’est un très bon point. Avant le match, je pense que l’on aurait signé pour prendre un point ici. Vu le contenu du match on peut à la fois le gagner et à la fois le perdre. Le nul est donc tout à fait logique.

Mais vous avez été en position de l’emporter…

Oui, bien sûr. Surtout en première mi-temps où on a pas mal d’occasions. En deuxième mi-temps, c’est toujours pareil, on mène et on essaie de gérer un peu sachant qu’eux essayaient de pousser. Ils jouaient direct donc ce n’est jamais évident à la fois de savoir s’il fallait chercher ou rester en place.

Il a fallu résister après cette égalisation…

Ils étaient à domicile, ils ont donc cherché la victoire. Maintenant, c’est un très bon point de pris pour nous, qui plus est à l’extérieur. Il faut rester positif. On a retrouvé des valeurs et c’est toujours profitable et positif et on peut être optimiste pour le futur.

C’est une bonne opération dans la lutte pour le maintien…

C’est toujours mieux que rien, cela reste une très bonne opération surtout contre une équipe qui avait fait de très bons résultats à domicile. Il faut bien le souligner et ne pas l’oublier. Ce match nul a encore plus d’importance par rapport à cela.

Vous venez d’atteindre la barre des trente points. Cela représente-t-il quelque chose ?

Non du tout. C’est toujours bien car prendre des points est toujours profitable et bénéfique. Maintenant, on ne se fixe pas d’objectif au niveau des points, on prend match par match et l’objectif est de jouer de la meilleure des manières possibles à chaque match. Il faut gagner et gratter des points peu importe ses adversaires. Et on espère avoir le maximum de points le plus tôt possible.

Il y a un sacré match qui arrive contre Troyes …

Cela reste un match comme un autre et il faudra dans tous les cas ne pas faire moins que ce soir (ndlr : samedi soir). Quand on joue le maintien, tous les matches sont importants jusqu’à la fin de saison. Il va falloir être très fort mentalement et bien se préparer.

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON à Dijon

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

A lire aussi >>

FOOTBALL – Christophe Pelissier : « Une très bonne opération »




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.