BASKET-BALL : Longueau est déjà tourné vers Grande-Synthe

0
161

A peine le temps de se réjouir d’une victoire sur un Ardres affaibli que Longueau repart déjà au combat, ce soir, face à Gricourt, en quart de finale de la coupe de Picardie.

Week-end de repos

Avancer un match de coupe de Picardie, pour mieux préparer les deux déplacements cruciaux à Grande-Synthe et Gravelines. Face à Gricourt, quatrième de Pré-National, Longueau va pouvoir s’étalonner une dernière fois avant un dernier week-end de repos, et avec, déjà ces deux voyages en tête. « Un petit week-end de repos, et après, c’est parti », disait même Liam Michel au soir de la victoire contre les Ardrésiens.

Souffler donc, avant de se rendre chez les « coupeurs de tête » de la poule H de National 3. « Il faut rappeler que ce sont les deux équipes qui ont battu Loon-Plage, et c’était à domicile, indique le technicien Longacoissiens. On va jouer chez eux qui ont battu notre adversaire mais ça n’aura d’intérêt que si on les bat, sinon, ça ne vaut rien. Il faut continuer à aller chercher les victoires, on ne s’attend pas à un faux-pas de Loon autre que contre nous ».

De la frustration mais une réaction

Il faut apprendre à tuer un match ! [ . . . ] Il ne faut pas laisser revenir !

Il faudra alors présenter un autre visage que celui affiché dans le deuxième quart-temps contre Ardres. « Ce qu’il s’est passé dans le deuxième quart, ce n’est pas un problème que de ce match, peste le coach. On l’a aussi eu contre Bihorel et Rouen. Sans vouloir manquer de respect à l’adversaire, on a le sentiment d’être supérieurs, on prend huit, dix, douze points d’avance, mais on ne tue pas le match, et l’adversaire y croit. Il faut apprendre à tuer un match, parce qu’à l’extérieur, on ne sait jamais. Il ne faut pas laisser revenir ».

Pas question toutefois d’oublier la belle réaction en deuxième mi-temps. « La grosse séquence en début de troisième quart a finalement tué le match, soufflait Michel. On a fait le boulot en sortant des vestiaires, et, comme ça, on a pu réellement ouvrir le banc et donner du temps de jeu à tout le monde ». Important pour éviter la frustration et contenter tout le monde à l’approche du sprint final où Longueau aura besoin de toutes ses armes.

Adrien ROCHER

Crédits Photo : Roland Sauval – Gazette Sports

ESCLAMSBB – GRICOURT BASKET

Quart de finale de la coupe de Picardie,

Mercredi 21 février, à 20h45

Gymnase Georges Pellerin, Longeuau.




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.