Les 10 et 11 février, à Nemours, se tenait la phase retour de la division régionale 3 (DR3) d’Ultimate frisbee à laquelle l’équipe d’Amiens participait. Après une phase aller quasi sans faute où elle avait connu une seule défaite face aux Disc’lexiques, leaders invaincus, les Chacals Picards arrivaient en Seine-et-Marne avec la ferme intention de faire carton plein sur les quatre rencontres et l’espoir de profiter d’un faux pas du leader.

Un week-end qui fait carton plein

Le premier match était le plus attendu par les Chacal Picards car se présentaient face à eux les Tsunami 4 du Loing, l’équipe de Nemours, hôte de la compétition. Jusqu’alors invaincus, ces derniers arrivaient en position de co-leader sans avoir encore rencontrés les 2ème et 3ème de la phase aller. Le début de match fut parfois brouillon. Les Amiénois montraient une grosse envie, mettant beaucoup d’intensité, malheureusement pas toujours canalisée, générant quelques maladresses et des pertes de disque. Le match fut accroché, intense et il aura fallu attendre les dernières minutes du match pour voir les picards faire la différence au score. Au final, les Chacals l’emportèrent 11-7. La pression descendait alors un peu et permettait d’aborder plus sereinement la deuxième rencontre.

Face au Hot Frisbee Club Cellois, les Chacals ont maîtrisé la rencontre en développant des attaques rapides, notamment sur des passes longues qui permettaient de trouver souvent un coéquipier dans la zone de marque. En ajoutant à cela une pression forte en phase défensive, les Picards laissaient peu d’ouvertures à leur adversaire et l’emportaient 13-2 au terme d’une rencontre disputée dans un excellent état d’esprit. Les valeurs et l’attitude positive développées par le club Cellois furent d’ailleurs récompensées sur l’ensemble des deux phases, ces derniers emportant le trophée du fair-play.

A l’entame de la deuxième journée, avec deux victoires en autant de matchs, les Chacals Picards abordaient pourtant leur troisième rencontre de manière un peu brouillonne, confondant parfois vitesse et précipitation. Mettant beaucoup d’intensité dans les courses et dans les phases défensives, chaque équipe se donnait à 100%. Les points étaient accrochés et se méritaient au prix d’efforts collectifs parfois longs. Et c’est en œuvrant ainsi que les Amiénois allaient tout de même se défaire des Phoenix de Montrouge sur le score de 12 à 3. Tout comme pour les deux premiers matchs, lors du debrief entre les deux équipes, les adversaires soulignaient le grain de folie dans le jeu amiénois qui, selon eux, rend plus difficile la lecture de leur jeu.

Le week-end allait se conclure sur une quatrième victoire. Face aux Suns de Créteil, les Chacals Picards ont développé un jeu fluide, bien construit et rigoureux sur les fondamentaux. C’est d’ailleurs la rencontre sur laquelle le plaisir dans le jeu s’est le plus ressenti, la montée en division supérieure étant mathématiquement acquise avant de jouer. Mais cela n’a pas empêché les Amiénois de conclure la rencontre sur le score net de 13 à 2.

Bilan de l’indoor avant l’outdoor

Le championnat indoor se conclut donc sur un bilan très positif pour les Chacals Picards qui terminent 2eme sur 9 au classement final avec 7 victoires et 1 défaite. Ils rejoindront en DR2 la saison prochaine les Disc’lexiques, premiers et champions de DR3 et les Tsunami 4 de Loing.

Fort de ce retour victorieux, le club d’Ultimate frisbee d’Amiens continue de s’entraîner tous les lundis de 20h à 22h au terrain synthétique Emile Guégan. Ces séances sont ouvertes à tous pour venir découvrir ou redécouvrir ce sport. Pour les prochaines dates de compétitions, rendez-vous les weekends du 5 et 6 mai et 10 et 11 juin pour le championnat régional outdoor !

Crédit photo : Club Waide Flying Disc Frisbee

À lire aussi >>

FRISBEE : Débarquement en Normandie plutôt réussi pour le Waide Flying Disc !




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.