BASKET-BALL : Longueau en deux temps

0
240

Toujours devant, mais inquiété par moment, Longueau a su prendre le dessus sur des Ardrésiens volontaires mais trop limités pour pouvoir inquiéter les Samariens sur la durée.

Une frayeur sans gravité

Dès l’entame de match, Longueau mettait son adversaire sous pression. Solides défensivement et adroits à longue distance, l’ESCLAMS faisait un premier trou rapide (15-7, 3′). Très présents dans les deux zones, les Longacoissins passaient même la barre des dix points d’avance après six minutes de jeu (26-13, 6′), en comptant notamment sur les onze points d’un Branly Assim qui avait la main chaude.

Mais la machine Picarde s’enrayer dans le deuxième quart-temps. Entre oublis défensifs et erreurs de concentration, Longueau se déréglait et voyait Ardres recoller dangereusement (34-29, 13’30). Il fallait même attendre la moitié du quart pour voyait le premier panier local, oeuvre de Gmar à trois points (37-31, 15′). Les joueurs de Liam Michel limitait toutefois les dégâts et rentraient aux vestiaires avec huit unités d’avance (43-35).

Longueau déroule

La « Green Team », occasionnellement en jaune pour la rencontre, reprenait sa marche en avant au retour des vestiaires. Entre retour de l’adresse Longacoissienne et une équipe d’Ardres visiblement à bout physiquement, les Nordistes explosaient en plein vol et voyaient Longueau prendre vingt points d’avance (65-40, 30′).

Le dernier quart était alors une formalité et, malgré une sortie sur blessure de Digbeu, l’ESC Longueau s’imposait finalement largement face à des Ardrésiens affaiblis et trop limités sur la rencontre pour espérer réussir un exploit en terre Longallo-Amiénoise, que personne n’a encore réussi à signer cette saison.

Adrien ROCHER

Crédits Photo : Roland Sauval – Gazette Sports

ESCLAMSBB – BC ARDRES : 76-60 (33-22, 10-13, 22-5, 11-20)




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.