FOOTBALL : Un réveil trop tardif pour l’Amiens SC

0
160

Battu sur la pelouse de Bordeaux, l’Amiens SC a concédé une défaite au goût amer en Gironde. Le manque de réalisme a coûte cher face à des Bordelais qui ont profité de leur deux seules occasions en première mi-temps pour faire le break en huit minutes.

Le match : Le mal était déjà fait

Une accumulation de corner et d’espoir qui restaient finalement vains. Survoltés suite à une première réduction de l’écart de Mendoza, les Amiénois ont presque réussi à récupérer un point dans les derniers instants. Las, partis de trop loin, les Samariens pourront regretter des occasions qui auraient fait basculer la rencontre en leur faveur. Ainsi, Guessouma Fofana manquait l’immanquable devant le but en première période, et voyait sa tête heurter la transversale de Costil dans le deuxième acte. Deux opportunités punis à chaque fois par des coups de poignard bordelais, qui portaient le score à alors 1-0 puis 3-0. Cruel. Malgré une fin de match prometteuse, les points échappaient encore aux Picards qui pourraient plonger dans la zone rouge cet après-midi.

Le joueur-clé : Stiven Mendoza

Aligné seul en pointe, avec Kakuta derrière lui, le colombien a été le détonateur de l’Amiens SC sur la pelouse du Matmut Atlantique. A l’origine de l’action qui aurait permis d’ouvrir le score, il mettait le feu dans la défense Girondine en deuxième période. Si son dribble sur Costil n’était pas suivi du but de 2-1, il profitait d’une mauvaise passe en retrait de Lerager pour relancer son équipe avec le 3-1 à dix minutes de la fin. Profitant de l’entrée en jeu de Moussa Konaté avant l’heure de jeu, il s’est montré comme une aide crédible et plus qu’intéressante pour l’attaque Amiénoise.

La stat’ : 6

Déjà une sixième défaite en 2018 pour les joueurs de l’Amiens SC ! Et même la quatrième en championnat de Ligue 1. Avec seulement quatre points pris sur dix-huit, l’ASC affiche un rythme inquiétant dans la course au maintien. Avec Toulouse, Dijon et Troyes au programme sur les cinq prochaines journées, les hommes de Christophe Pélissier vont devoir afficher le même état d’esprit que celui de la dernière demi-heure de jeu ce samedi soir pour aller chercher des points précieux face à des adversaires directs pour rester dans l’élite du football français.

La déclaration : Thomas Monconduit

« On manque de réalisme dans les deux zones. Ils ont deux occases, ils nous en mettent deux… On en a une, et on ne l’a pas mise »

– Propos tenus à la mi-temps sur BeIn Sports

 

Crédits photo : Léandre Leber – Gazette Sports

A lire aussi >>

FOOTBALL : Amiens s’enfonce encore un peu plus




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.