Ravi d’une très belle prestation de ses joueurs et d’une victoire importante, Mario Richer était un entraîneur satisfait au sortir du match contre Gap qui replaçait les Gothiques à la troisième place de la Ligue Magnus.

Ca a été un vrai « match d’hommes », très intense…

Oui, c’était, comme tu dis, un « match d’hommes », très intense. Ca patinait fort, c’était très intense, ce sont deux équipes qui patinent très fort, qui se ressemblent. Il y avait beaucoup d’intensité et beaucoup de patinage.

Qu’est-ce que vous avez particulièrement aimé sur ce match ?

On a travaillé jusqu’à la fin. C’était un effort de tout le monde. Tout le monde a donné son maximum, on a toujours des choses que l’on peut améliorer, mais on a l’équipe que l’on a et puis tout le monde se donne pour remporter la victoire.

C’est une victoire significative, à vos yeux, à cet instant de la saison ?

C’était un match important, oui. C’est sûr que l’on bat avec eux dans le classement, donc c’était un match à six points comme on dit. C’était important de le remporter.

Moralement, aussi !

Oui, aussi. C’est sûr que l’on affrontait une des meilleures équipes de la ligue, donc, pour la confiance de l’équipe c’est très important. Surtout, marquer plus qu’un but, c’est bon aussi.

Il y a eu le retour de Laakkonen également, notamment sur le powerplay…

Le powerplay a fait la différence, ils font zéro sur trois, nous on fait un sur trois. Notre supériorité a fonctionné, Laakkonen a deux points… Pour nous, à chaque fois qu’il manque un joueur, ça fait une grosse différence. Et là, on va devoir jouer sans Kuralt. Il va falloir trouver une solution.

Propos recueillis par Adrien ROCHER

Crédits Photo : Léandre Leber – Gazette Sports

A lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : Amiens fait chuter les Rapaces !




  • Laisser un commentaire