Titulaire dans l’entrejeu amiénois, Guessouma Fofana ne s’est pas cherché d’excuse après la défaite contre Saint-Etienne (0-2). Concédant un déficit d’engagement de son équipe, le milieu de terrain tire la sonnette d’alarme avant le déplacement à Bordeaux, samedi prochain.

Cette défaite confirme vos difficultés du moment…

On a su montrer sur certains matches que l’on pouvait se mettre à la hauteur. Ce soir, il est clair que l’on n’a pas affiché un niveau Ligue 1. Saint-Etienne, comme Bordeaux, est une équipe qui s’est bien renforcé pendant le mercato d’hiver. Contrairement à nous, ils sont sur une très bonne dynamique. Maintenant, il ne faut pas être pessimiste. Il reste encore beaucoup de matches. On va tout faire pour inverser cette tendance négative en remettant les ingrédients qui ont fait notre réussite à un moment de la saison.

Est-ce un problème de mentalité, d’état d’esprit ?

A chaud, je ne sais pas du tout. Ce qui est sûr, c’est qu’on a manqué d’engagement et d’intensité dans les duels. Quand tu es moins sérieux que d’habitude, qui plus est pour une équipe qui joue le maintien, cela se paye cash. Actuellement, la dynamique n’est pas en notre faveur. Il faudra se comporter en hommes à Bordeaux si on veut rebondir.

Etes-vous inquiet après cette deuxième défaite peu flatteuse ?

Ce serait mentir de dire le contraire. Il a manqué beaucoup de choses, ce soir, et ce n’est pas comme si nous avions fait un bon match à Angers. Pourtant, on avait montré des choses encourageantes contre Guingamp. Cela prouve que le plus important en Ligue 1 reste la régularité. Jusqu’ici, on n’est pas assez régulier pour pouvoir prétendre à quoi que ce soit. Il faut remettre les têtes à l’endroit rapidement.

Au regard de vos dernières sorties, on a le sentiment que la victoire contre Guingamp était un épiphénomène…

Il est certain que les deux derniers donnent raison à cette analyse. J’espère que ce n’est pas le cas. Des prestations comme Guingamp, on a su en faire plusieurs au cours de la saison. On a déjà vécu une période difficile en début de saison, on avait su inverser la tendance. J’espère qu’on aura les ressources pour le faire à nouveau.

Vous semblez toutefois être rattrapés par une certaine forme de lassitude…

Je ne sais pas si cela pèse mentalement mais on y laisse clairement des plumes sur le plan physique. On n’a pas un effectif aussi étoffé que cela. Maintenant, cela se passe dans les têtes, c’est à nous d’aller chercher les ressources nécessaires pour aller décrocher ce maintien. La première partie de saison avait été encourageante, on avait pris pas mal de points. Il faut remettre le curseur au même niveau si on veut à nouveau en prendre. Il n’y aucune petite équipe dans ce championnat, d’autant que désormais tout le monde est plus compétitif qu’avant.

Propos recueillis par Romain PECHON

Photo d’archive : PanoramiC

A lire aussi >>



  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.