Si l’opportunité de faire un grand pas vers les playoffs s’est présentée le week-end dernier, les Amiénoises sont passées totalement à côté de ces deux nouvelles journées de championnat et se compliquent réellement la tâche en vue de rejoindre les séries éliminatoires.

Lyon 2 plie et finit par rompre

30 secondes… À une demie minute de la fin du match, Lyon 2 pensait réaliser le match parfait, s’imposer pour la deuxième fois cette saison face aux Amiénoises sur le score de 2 buts à 1.

Avant cela, les Hoplites avaient ouvert le score par l’intermédiaire de Camille Fertelle sur un shoot anodin et dévié par une joueuse adverse. Un premier tiers plein où seule l’efficacité manque. La gardienne amiénoise n’a d’ailleurs eu aucun arrêt à réaliser alors que 7 tirs cadrés amiénois n’avaient pas trouvé le fond des filets.

Malmenées dans le tiers médian par des lyonnaises plus volontaires, les picardes concédaient l’égalisation sans toutefois baisser les bras. Régulièrement installées en zone offensive, c’est sur le dernier rempart rhodanien que butent les joueuses amiénoises. Dos à dos à l’issue à la fin du tiers, les Hoplites espèrent enfin concrétiser dans les dernières 20 minutes pour décrocher leur première victoire de la saison.

Dans l’ultime période, alors que la pression s’intensifie, les locales se font surprendre par Pauline Toussaint qui signe un doublé pour les Pirates. Le public envisage alors le pire pendant quelques instants. Toujours confrontées à une gardienne en état de grâce, c’est seulement en sortant leur gardienne que les Hoplites parviennent à arracher le match nul.

Proposant un contenu abouti, le résultat est tout de même très décevant compte tenu de la physionomie du match. D’autant plus qu’il s’agissait de l’occasion ou jamais de repasser devant leurs adversaires du jour et de quitter cette place de lanterne rouge.

Panne sèche en attaque contre Lyon 1

Adversaire du dimanche, Lyon 1 fait figure d’ogre dans ce championnat de France. Les Hoplites se frottent à la meilleure attaque française et souhaitent réaliser un match plus abouti qu’à l’aller, où elles s’étaient inclinées 10-2.

C’est après 10 minutes acculées en défense qu’Amiens va finir par craquer. Très peu portées à l’offensive, les Hoplites ne concrétisent pas les seules occasions concédées par les lyonnaises. Le score en reste là à la pause (1-0).

Toujours appliquées défensivement, et résistant même à une infériorité numérique, les Amiénoises vont tout de même finir par encaisser un unique but dans le second tiers (2-0), tout cela grâce à une gardienne amiénoise débutante réalisant des arrêts décisifs !

En tout début de troisième période, Amiens est sanctionné par deux minutes de pénalité. Bien compactes dans leur zone, c’est à la fin de l’infériorité que les Hoplites vont encaisser leur troisième but. Réussissant à se créer de rares occasions non concrétisées, les Amiénoises se font punir par deux fois avant le coup de sifflet final.

Nouvelle défaite sur le score de 5 buts à 0 dans un match à sens unique. Plutôt appliquées défensivement, les 5 tirs cadrés amiénois n’auront pas suffi à inverser le cours du match. Affaiblies par la blessure de leur capitaine Pauline Meneust, les Lyonnaises ont amplement mérité leur victoire et nous souhaitons un très bon rétablissement à la meilleure pointeuse du championnat de France

Passées à côté des objectifs fixés, il faudra absolument prendre des points sur les deux matchs restants (face à Rouen et Panam United) si les Amiénoises ne veulent pas voir leur saison écourtée.

Hugo MAILLARD

Crédit photo : Léandre Leber – GazetteSports

Amiens – Lyon 2 : 2-2

Amiens – Lyon 1 : 0-5

À lire aussi >>

FLOORBALL : Les Amiénoises à l’épreuve des assauts lyonnais !




  • Laisser un commentaire