L’Amiens SC relance la machine, le RC Amiens tombe en rade

0
117

Chaque mardi, la rédaction de GazetteSports livre ses coups de cœur et ses déceptions. Trêve oblige, nous avons décidé de porter notre analyse sur la première partie de saison.

On a aimé…

Toutes deux empêtrées dans des spirales négatives, les équipes de L1 et de R1 féminine de l’ASC se sont remises dans le sens de la marche. Les filles ont renoué avec la victoire face à Hénin (4-2). Quant aux hommes, ils ont réalisé une semaine à quatre points, entamée par un nul contre un solide bloc montpelliérain (1-1), et conclue par une bonne victoire contre Guingamp (3-1).

Prestation de haute volée samedi soir, à la Paix. Emporté par son public, l’Amiens MVB a complètement pris l’avantage sur son adversaire de la semaine. Pourtant pas habitué à se laisser faire, Épinal s’est clairement pris une déculottée face à l’équipe soudée et organisée d’Ali Nouaour. Un 3-0 qui permet aux Aigles de souffler un peu et d’être à une victoire de la qualification aux play-offs.

Si on savait que l’Amiens STT s’était brillamment démarqué en première phase, sa seconde commence sur les chapeaux de roues. Avec un 8-2 face à l’équipe de Niort, les Picards annoncent clairement leurs intentions pour la suite et aux autres adversaires. En particulier au prochain : Grenoble qui s’est imposé 8-6.

 

On n’a pas aimé

La Ligue de football des Hauts-de-France a encore brillé par son manque de clairvoyance le week-end passé. Alors que les cinq districts avaient décidé un report complet ou presque, la Ligue a décidé de maintenir certaines rencontres. Ainsi, certaines équipes, à l’image de Senlis, ont traversé la région pour une rencontre finalement… reportée ! Dommageable.

Ambitionnant la montée en Fédérale 3, le RC Amiens a peut-être laissé filer ses dernières chances à Lille, ce week-end. Avec cette troisième défaite en quatre matches, les Amiénois pointent désormais à dix points du leader, Roubaix, chez lequel ils se déplaceront à l’occasion de l’avant-dernière journée de la phase régulière. Autant dire que le club de Julien Carlier n’a plus les cartes en main.

Mauvais week-end pour les Gothiques ! Equipe phare de la Ligue Magnus sur les dernières semaines de compétition, les Amiénois se sont heurtés au mur composé par les deux premiers du classement, Rouen et Grenoble. Loin d’être ridicules face aux Rouennais, ils ont craqué physiquement face aux Grenoblois. Toutefois, les contre-performances de Gap et Lyon laissent Amiens plein d’espoir pour la troisième place.

Crédit photo :  GazetteSports.fr




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.