Amiens chute à nouveau

Janvier est synonyme de reprise pour la Ligue 1 avec la deuxième partie du championnat. C’est le cas aussi dans notre simulation de la première saison historique de l’Amiens SC dans la division d’élite. Aujourd’hui, c’est la 22ème journée qui se dispute, avec la réception de Guingamp.

En terminant la première partie de saison avec 26 points, les picards avaient particulièrement bien commencé leur saison. Mais depuis quelques matches, les victoires n’arrivent plus et le moral tend à baisser avec les résultats. En ne prenant que trois points sur douze lors des quatre dernier matches, l’Amiens SC est à un tournant de sa saison et doit se relancer.

Mise en place tactique

Suite à l’excellente performance réalisée par les joueurs lors de la première partie de saison, nous avons décidé de reconduire une bonne partie du onze titulaire, en faisant tourner les joueurs qui accumulent trop de matches ces dernières semaines. Nous allons donc jouer en 4-3-3 avec Charrier en numéro 10. Nous demandons à nos joueurs de rester à leur position, et de jouer dans un style équilibré. L’objectif visé est clairement de ramener les trois points..

Pour ce faire, l’équipe doit réussir à se relancer efficacement. L’ASC a donc pour consigne de réaliser des passes directes, orientées vers l’avant, et de se projeter rapidement pour tenter de prendre la défense de vitesse.

Amiens SC

Titulaires : Gurtner (g) – El Hajjam, Adenon, Gouano, Dibassy– Monconduit, Fofana, Charrier – Gakpé, Kakuta, Konaté

Remplaçants : Bouet (g), Cissokho, Bodmer, Ielsch, N’Gosso, Zungu, Manzala

EA Guingamps

Titulaires : Johnsson (g) – Ikoko, Kerbrat, Sorbon, Tabanou – Salibur, Blas, Diallo, Briand – Benezet, Thuram

Remplaçants : Caillard (g), Rebocho, Eboa Eboa, Ngbakoto, Phiri, Didot, Giresse

22ème Journée : Zone rouge en approche

Première mi-temps

Très en forme, les amiénois débutaient la rencontre de la meilleure des manières en se procurant deux occasions franches dès le premier quart d’heure de jeu. Tout d’abord par Monconduit, dont le tir de l’extérieur de la surface échouait sur le montant gauche du portier guingampais. Puis par Konaté, dont la tête était captée par Johnsson.

Globalement, le milieu à trois d’Amiens surnageait. Dans la relance, la récupération et l’impact physique, Monconduit Fofana et Charrier permettaient à l’équipe de pratiquer un jeu particulièrement fluide comme aperçu lors du dernier match. Malheureusement, les travers de l’équipe perduraient. Et le réalisme continuait de fuir les amiénois malgré une dizaine de tentatives en première période.

De son côté, Guingamp restait particulièrement timide. Acceptant la domination picarde et ne tentant pas de contre, l’équipe adverse semblait épuisée par l’accumulation des rencontres.

Deuxième mi-temps

La seconde période repartait sur le même rythme que la première, laissant s’assoir la domination des joueurs amiénois. Et ces efforts étaient enfin récompensés à la 71e minute. Konaté réceptionnait un dégagement de Guano, et lançait en profondeur Kakuta sur sa gauche. L’ailier allait alors défier le portier des visiteurs, et remportait son duel grâce à un intérieur du droit qui allait se loger dans le petit filet opposé.

Dès lors, le match changeait complètement de disposition. Amiens reculait à vue d’oeil, et ne parvenait plus à garder la possession de balle. Guingamp poussait, et se montrait très dangereux. Le bloc amiénois ne résistait que dix minutes à cette pression. Thuram, d’une tête décroisée trompait Régis Gurtner pour l’égalisation à la 82e.

Le match était alors complètement relancé, et Amiens peinait à réagir. Amorphe, les Picards tentaient tout de même une offensive dans les dernières minutes. Manzala, rentré en jeu à la place de Gakpé, manquait sa frappe aux abords de la surface. Dans la continuité de cette occasion, le gardien guingampais relançait rapidement sur Diallo, qui lançait Briand en profondeur. L’ex-international punissait alors Amiens dans les derniers instants, puisque sa frappe du droit allait se loger dans les filets picards (90+2).

Un point sur le classement de l’Amiens SC

Même si la défaite peut sembler injuste, le manque de réaction des joueurs, alors que la prestation proposée jusqu’à l’ouverture du score était quasi parfaite, inquiète. Avec une 13ème place toujours défendue, à six points du barragiste Troyes, Amiens conserve toutes ses chances pour le maintien.

Toutefois, avec cinq matches de championnat sans victoire, la machine semble s’enrayée. La perte de vitesse de l’équipe coïncide avec le mutisme de l’attaquant vedette de l’équipe, Moussa Konaté qui n’a pas marqué depuis près de 9 heures sur le terrain. Dès le buteur retrouvé, les efforts collectifs paieront à nouveau.

Des conseils ? Une astuce ? Des idées ? N’hésitez pas à les partager en premier sur nos réseaux sociaux ou en commentaire pour poursuivre l’aventure avec nous.

A lire aussi >>

E-SPORT : Toujours pas de victoire pour l’Amiens SC




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.